Nicolas Raskin sur le bon début de saison du Standard : "4/6, je pense que ce n’est pas trop mal, non ?"

Le Standard s'est imposé dans les derniers instants (1-2) ce dimanche sur la pelouse de Zulte-Waregem. Les pensionnaires du Stade Arc-en-ciel, souvent considérés comme la bête noire des Rouches, ont une nouvelle fois mené la vie dure au Standard. Nicolas Raskin était d'ailleurs très heureux d'avoir enfin pu mettre fin à une longue série de matchs sans victoire à Zulte : "Il a fallu aller les chercher. Ce n’est jamais facile de venir ici pour nous. La preuve, ça faisait six ans qu’on n’avait pas gagné ici. Le plus important c’est qu’on ait réussi à gagner en équipe. C’est ça le plus important".

Bien présent au milieu du jeu, le milieu des Rouches est visiblement à l'aise dans le nouveau système proposé par Mbaye Leye. Installé dans un milieu à trois, Raskin se sent bien aux côtés de Samuel Bastien et Gojko Cimirot : "Je trouve que notre milieu à trois fonctionne bien. La preuve, pour moi on fait des bons matchs, il y a du contenu dans notre jeu. Ça fonctionne aussi bien offensivement que défensivement et il faut continuer comme ça. Un match se gagne souvent au milieu. Maintenant, il y a beaucoup de mouvement, des fois on va sur les côtés, nos backs viennent à l’intérieur, on tourne beaucoup donc au final c’est toute l’équipe qui contribue".

Avec cette victoire, les Rouches ont accroché le peloton de tête avec 4 points glanés sur les 6 possibles. Un bon bilan comptable au vu des adversaires rencontrés : "Je pense que ce n’est pas trop mal, non ? On a manqué un peu de chance contre Genk à la maison pour tenir le score. Ici, on revient, on arrive à gagner. Donc franchement je trouve que ce n’est pas mal, il faut continuer comme ça et ne rien lâcher parce qu’on sait que souvent on fait des pas en avant puis des pas en arrière mais maintenant il ne faut faire que des pas en avant et continuer sur notre lancée".

Le Standard tentera de poursuivre sa bonne série dimanche à Sclessin face à l'Antwerp.


►►► À lire aussi : Aron Donnum : "J’ai seulement reçu 15 minutes mais c’était suffisant pour conclure la rencontre"


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK