Nicaise : "Weiler a fait d'Anderlecht une équipe complète"

René Weiler et Anderlecht semblent se diriger vers le titre. Qu'il paraît loin le parfum de crise qui flottait au-dessus du Sporting au mois de novembre. Le coach suisse a prôné la patience, aujourd'hui son équipe trône en tête du classement avec 8 points d'avance sur Gand. Lui savoure.

"Il était sur la sellette avant les matches contre Qabala et Mouscron", rappelle Thierry Luthers. "Le garder était la bonne décision", souligne Philippe Albert. "J'ai toujours été un pro Weiler. J'ai toujours dit qu'il fallait lui laisser le temps."

"A certains moments, il a protégé ses joueurs. A d'autres, il a été dur avec eux. Mais je crois que la presse a été sévère avec lui parce qu'il est le meilleur dans tous les domaines (phases arrêtées, sur jeu posé ou en reconversion rapide)", souligne Benjamin Nicaise. "Il a les meilleures stats. Il a fait d'Anderlecht une équipe complète. Ce fameux football champagne peu manquer. Mais on arrive en fin de saison, il y va être champion".

"Il a insufflé une mentalité de vainqueur qui n'était plus là depuis trois saisons", reprend Philippe Albert. "Le foot champagne, c'est terminé. Il a amené un football total. Il a imprimé une griffe germanique à cette équipe qui est largement au-dessus du lot cette saison".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK