Ndongala : "Parfois, dans un vestiaire, il faut que ça cogne !"

Alors que le Standard n'a plus qu'une rencontre à disputer cette saison, Dieumerci Ndongala, arrivé fin janvier à Sclessin, a fait le point sur l'ambiance dans le vestiaire des Rouches après la victoire, la deuxième consécutive, des Liégeois à Waasland-Beveren (1-3) mardi soir.

"Nous avons pris du plaisir, on a joué sans pression, avec l'envie de bien faire, a dévoilé Dieumerci Ndongala au micro de la RTBF. C'était le message du coach ces dernières semaines. Il faut reconnaître qu'on n'a pas souvent joué en équipe ces derniers temps, mais lors des deux derniers matches, c'est un peu plus le cas. On voit que ça va tout seul ! Contre Waasland-Beveren, on a dominé assez facilement. Si on avait joué avec la même détermination depuis le début, on n'aurait pas plongé le club dans une si grande crise."

"Ce vestiaire est un peu trop gentil, il n'y a pas beaucoup de coups de gueule ni de bagarres ou de disputes, a repris l'ancien joueur de Charleroi. Une dispute, ça fait partie de la vie en groupe, et parfois, ça fait du bien ! Ici, c'est un bon groupe, mais parfois, il faut que ça cogne, qu'on s'engueule, qu'on fasse bouger ce vestiaire. Lors de certains matches, des joueurs auraient dû taper du poing sur la table pour réveiller tout le monde. On n'en serait pas arrivé à une situation pareille. On a gâché beaucoup de choses cette saison, on fera tout pour que ça ne soit pas le cas l'an prochain."

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir