Tremblement de terre sur le foot belge : Mogi Bayat, Van Holsbeeck et Leko interpellés, perquisitions au Standard, à Anderlecht et à Bruges

Nouveau tremblement de terre sur le football belge ! Mogi Bayat, agent très influent en Belgique, Ivan Leko, entraîneur du Club Bruges, Herman Van Holsbeeck, ancien manager d'Anderlecht, et Dejan Veljkovic l'agent de Leko et d'autres joueurs, ont été interpellés ce mercredi matin, a confirmé le Parquet fédéral. Selon nos informations, ces interpellations interviennent dans le cadre d’une affaire de fraudes financières et de blanchiment d'argent dans laquelle sont évoqués des soupçons de matches truqués.

Le Parquet confirme aussi l'interpellation de plusieurs arbitres de Pro League, notamment Sebastien Delferiere et Bart Vertenten, arbitre du dernier choc entre le Standard et Bruges. Nous pouvons aussi ajouter le nom de Laurent Denis, ex-avocat déjà condamné dans l'affaire Zheyun Yé. Deux journalistes flamands et Karim Mejatti, agent de joueur, figurent aussi dans une liste encore incomplète puisque le Parquet évoque "un grand nombre de personnes interpellées" dans son communiqué. Précision importante, ils ont tous été entendus à titre de suspect.

Une fois les auditions achevées, le Parquet fédéral prendra la parole pour donner des détails sur l'affaire. Cette communication est attendue ce jeudi à 15h.

Des perquisitions ont lieu ou eu lieu à Anderlecht, à Bruges, au Standard, à Courtrai, à Lokeren, à Genk, à Gand, à Ostende et également à Malines.

L'enquête fédérale a débuté à la fin de 2017, à la suite d'un rapport de l'Unité des fraudes sportives de la police fédérale. "Elle mettait au jour des indications de transactions financières suspectes dans la division 1A de football. Certains agents de joueurs, indépendamment les uns des autres, auraient mis en place ces transactions. Elles dissimulaient, aux autorités belges et aux autres parties impliquées, des commissions. Des commissions qui portaient sur les transferts de joueurs, sur les salaires de joueurs et d'entraîneurs ainsi que d'autres paiements", explique le parquet fédéral dans un communiqué.

A Liège, la perquisition a été assez rapide et les forces de l'ordre se sont penchés sur différents dossiers en lien avec Mogi Bayat (ceux de Michel Preud'homme, de Dieumerci Ndongala, d'Adrien Trebel et d'Obbi Oularé) et avec Dejan Veljkovic, agent de Leko et également agents de joueurs, (ceux d'Aleksandar Jankovic, de Filip Mladenovic et de Milos Kosanovic). Celui de Dino Arslanagic a également été embarqué par la justice.

Contacté par nos soins, Bruno Venanzi a confirmé la perquisition mais ne semblait pas particulièrement inquiet.

Du côté d'Anderlecht, le club a réagi en fin de matinée : "La police fédérale a effectué aujourd’hui une perquisition au RSC Anderlecht. Cette action cadre dans une enquête judiciaire concernant les pratiques de certains agents de joueurs. Le club collabore pleinement à l’enquête et ne fera aucun autre commentaire" peut-on lire dans le communiqué du club mauve.

A noter qu'il n'y a eu aucune perquisition au Sporting de Charleroi, club avec lequel paradoxalement Mogi Bayat travaille très étroitement. "Nous n'avons pas été perquisitionnés parce que nous n'avons pas de montages financiers, ni de transferts avec Dejan Veljkovic", explique le club carolo. Veljkovic, autre agent cité dans le dossier.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK