Mercato hivernal : des stratégies bien différentes pour les clubs belges

Mardi soir, le mercato d’hiver prendra fin. L’occasion pour certains clubs belges de réaliser de bonnes affaires. Pour d’autres, cette période de transferts n’était apparemment pas nécessaire. Petit tour d’horizon du marché belge.

Le tableau récapitulatif des transferts en Belgique.

Anderlecht : un mercato surprise

Le Sporting d’Anderlecht a remonté la pente durant le premier tour du championnat et comptait sur le mercato hivernal pour étoffer son noyau, notamment avec un gardien, un défenseur et un attaquant. Les noms de Matthew Ryan, Salvatore Sirigu et Koen Casteels ont circulé entre les perches mauves mais c’est finalement un nom moins ronflant qui a été prêté par le Deportivo La Corogne, Ruben Martinez Andrade. Il ne devrait pas bousculer le titulaire Frank Boeckx.

Un défenseur central était attendu et c’est… Adrien Trebel qui a signé en faveur du RSCA. Un milieu de terrain accrocheur qui a fêté sa première titularisation sur la pelouse de Westerlo. Il retrouvera le Standard ce dimanche. A la pointe de l’attaque, Anderlecht a loué les services du Bordelais Isaac Kiese Thelin. Le club mauve s’est aussi offert les services de Dauda Mohammed, un Ghanéen prometteur de 18 ans.

Gand : un mercato boulimique

Le club gantois avait un appétit débordant au début du mois de janvier. Le club du président Ivan De Witte a réalisé huit transferts entrants ! Sont arrivés le gardien Lovre Kalinic, les défenseurs William Troost-Ekong et Samuel Gigot, les médians Tesfaldet Tekie, Samuel Kalu et Birger Verstraete ainsi que les attaquants Darko Bjedov et Yuya Kubo. L’objectif est clair : arracher le wagon des play-offs 1.

Standard : un mercato sortant

Avec seulement trois arrivées (Filip Mladenovic, Razvan Marin et Danilo Barbosa), le Standard ne s’est pas (pour l’instant ?) beaucoup renforcé sur le marché des transferts. Pourtant, les dirigeants liégeois ne sont pas restés inactifs depuis le 1er janvier. En effet, les Rouches ont profité de ce mercato pour effectuer un large dégraissage de leur effectif. Sont partis : Senne Vits, William Soares, Dino Arslanagic, Elderson, Jean-Luc Dompé, Adrien Trebel, Birama Touré, Farès Balhouli, Beni Badibanga, Yanis Mbombo, Mohamed YattaraRochinha et tout prochainement Isaac Mbenza.

Actuellement neuvièmes à quatre points du Top 6, les Standardmen ont donc choisi d’affiner leur noyau. Avant probablement de recruter en fin de mercato, comme durant les deux derniers exercices. On se souviendra, par exemple, qu’Orlando Sa avait été recruté lors du dernier jour du mercato estival.

Charleroi : un mercato productif

Chez les Carolos, on transfère efficace. Hamdi Harbaoui et Jordan Remacle sont arrivés, ils ont marqué trois buts en deux matches pour les Zèbres. Les succès contre Ostende et Zulte Waregem devraient assurer une place dans les PO1 au club hennuyer. Dans l’autre sens, Charleroi s’est séparé de Sotiris Ninis et Florent Stevance.

Mouscron : un mercato des revanchards

Les Hurlus sont derniers de notre élite mais l’arrivée de Mircea Rednic a donné un nouveau souffle au noyau. Un peu à l’image de Courtrai, Mouscron a misé son mercato sur des joueurs revanchards, désireux de prouver aux observateurs qu’ils pouvaient évoluer en D1. Dino Arslanagic, mis de côté au Standard, a déposé ses valises à l’Excel et a marqué face à Lokeren. Nathan Kabasele, prêté par Anderlecht, rêve d’imiter l’ancien défenseur belge des U21.

Bruges et Ostende : un mercato ciblé

Le leader brugeois évolue tranquillement dans cette saison 2016-2017. Il est parvenu à garder José Izquierdo et avait parfaitement ciblé son mercato d’hiver. Les joueurs excédentaires ont obtenu un prêt (Boli Bolingoli, Sébastien Bruzzese, Nikola Storm et Brandon Mechele) tandis que d’autres sont partis (Felipe Gedoz et Nicolas Castillo).

Les dirigeants brugeois, qui ont précisé qu’il n’y aurait plus de transfert sortant, ont acheté des éléments expérimentés : Lex Immers a déjà marqué contre Waasland-Beveren, Helibelton Palacios a obtenu sa première titularisation face aux Beverenois. Astucieusement, Bruges s’est offert les services d’un jeune gardien américain, Ethan Horvath, afin de mettre Ludovic Butelle en concurrence.

A Ostende, on voulait une doublure pour Silvio Proto, blessé, et on a acheté William Dutoit. D’autres mouvements pourraient encore se produire à la Côte. Les Ostendais sont 5e au général et savent que la concurrence fait rage pour intégrer les PO1.

Eupen : un mercato réactif

Les dirigeants d’Eupen vivotaient paisiblement dans ce mercato quand Henry Onyekuru a décidé de les réveiller. Le vivace eupenois veut forcer un transfert et il sera difficile à retenir. Les Pandas ont prévu le coup en louant les services de Jean-Luc Dompé. L’avant Florent Taulemesse a quitté le navire, insatisfait de son temps de jeu.

Chez les autres :

A Courtrai, on notera l’acquisition de Hannes Van der Bruggen. International chez les Espoirs, le médian a porté le brassard de capitaine à Gand mais il ne semble pas poursuivre sa trajectoire ascendante. Il aura l’occasion de se relancer. Les Courtraisiens ont également rapatrié Teddy Chevalier.

Un autre élément est rentré au pays : Steeven Langil. L’ailier fantasque est prêté par le Legia Varsovie, où il n’est pas parvenu à s’imposer, et tentera aussi de retrouver sa forme à Waasland-Beveren.

Les Genkois ont acté le départ de Wilfred Ndidi et bientôt celui de Leon Bailey. Ils ont récupéré Siebe Schrijvers, impliqué dans 63% des buts de Waasland-Beveren au premier tour (meilleur ratio de la D1A) et ont acheté l’espoir norvégien Sander Berge dont on dit le plus grand bien. Le nouvel entraineur Albert Stuivenberg parviendra-t-il à hisser les Genkois en PO1 ? Réponse dans les semaines à venir.

Côté malinois, c’est le calme plat. Sotoris Ninis est arrivé suite à sa rupture de contrat à Charleroi et Dalibor Veselinovic est parti tenter sa chance en Corée du Sud. Les Malinois ont misé sur des prolongations : pour Mats Rits et Edin Cocalic.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK