Mbaye Leye : "Le Standard n'a pas besoin de pseudos vedettes pour jouer les play-offs 2"

Après avoir entamé les Europe Playoffs (les PO2) de manière catastrophique, en subissant un véritable camouflet à Ostende (défaite 6-2), le Standard se retrouve au pied du mur avant de recevoir La Gantoise. Au retour de la Côte, dépité par la prestation affligeante de ses joueurs, Mbaye Leye, l’entraîneur des Rouches a haussé le ton et pris certaines mesures. Les joueurs ont dû passer la nuit à l’Académie et s’entraîner dimanche alors que les congés prévus dimanche et lundi ont été annulés : " Je sais que je n’ai pas été cool avec les joueurs cette semaine. Certains ont dû me haïr mais je voulais que chacun se regarde dans la glace et prenne ses responsabilités. Les joueurs ne doivent pas oublier que le club reste la priorité. Nous n'avons pas besoin de pseudos vedettes pour jouer les Playoffs 2. Les joueurs doivent tout donner, peu importe le match, et mouiller leur maillot quand ils sont sur le terrain. Chose que je n’ai malheureusement pas vu à Ostende. L'équipe a manqué de grinta. C'est indigne du Standard ".

Passion, Fierté et Ferveur

Le coach liégeois a donc misé sur un électrochoc en plaçant ses joueurs devant leurs responsabilités. A Ostende, Mbaye Leye n’a pas retrouvé les valeurs chères au club de Sclessin : " Je veux revoir la passion, la fierté et la ferveur. C’est le slogan inscrit sur le maillot du Standard et les joueurs ne doivent jamais l’oublier, peu importe leur âge et leur statut. S’ils pensent d’abord à leurs intérêts personnels avant le club, ils ne joueront plus pour le Standard ".

Match décisif

Il faut dire que le Standard compte déjà cinq points de retard sur Ostende. La victoire face à Gand est donc indispensable pour conserver une chance de remporter ces Playoffs 2. Suite à la piètre prestation livrée à Ostende, on pourrait assister à quelques changements dans l'équipe appelée à affronter les Buffalos : " C’est un nouveau rendez-vous important qui nous attend. Les joueurs devront répondre présents pour laver l’affront de la semaine dernière. Ce match face aux Gantois doit être abordé avec le plus grand des sérieux. Nous pourrions, à condition de l’emporter, profiter d’un faux-pas éventuel d’Ostende à Malines. Le classement de ces Playoffs 2 pourrait alors être complètement modifié et les cartes redistribuées à quatre matches de la fin. Nous devons donc jouer le coup à fond et même si nous devions faire une croix sur ces Playoffs, il faut déjà penser à construire l’équipe en vue de la saison prochaine ".

Muleka rejoint l’infirmerie

Pour ce match face à la Gantoise, Mbaye Leye sera toutefois privé de Jackson Muleka. Touché au genou, l’attaquant congolais a dû déclarer forfait : " Cette saison, il vaut mieux ne pas être le meilleur joueur du Standard " déclare Mbaye Leye avec une pointe d’humour… " Après Zinho Vanheusden, c’est Merveille Bokadi qui s’est blessé et maintenant c’est au tour de Jackson Muleka. Il s’agit d’une surcharge. Son genou est gonflé et il souffre d’un épanchement. Heureusement, ce n’est pas trop grave et il devrait être de retour la semaine prochaine ". Il s’agit malgré tout d’une tuile pour Leye qui devra se passer de son joueur le plus efficace, auteur de six buts lors des six derniers matches. L’infirmerie du Standard ne désemplit pas avec les blessures de Vanheusden, Bokadi et Hugo Siquet  alors Moussa Sissako et Mehdi Carcela seront suspendus. En revanche, le coach sénégalais espère récupérer Gojko Cimirot qui a repris les entraînements.

Laifis, le nouveau capitaine

Malgré les nombreux blessés, Mbaye Leye entend bien aligner une équipe compétitive face à la Gantoise. Une chose est sûre, il n’hésitera pas à faire appel à des jeunes joueurs, entourés par certains cadres de l’équipe qui adoptent une bonne attitude. C’est ainsi que Kostas Laifis s’est vu confier le brassard de capitaine : " C’est un joueur à la mentalité exemplaire. Je n’ai rien à lui reprocher. Il a joué 200 matches pour le Standard et il a toujours été très fiable. C’est une valeur sûre de mon équipe et il restera le capitaine jusqu’au retour de Zinho Vanheusden. Kostas représente bien l’image du club et les valeurs qu’il véhicule ".

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK