Mbaye Leye : "Avec un 6 sur 6, le Standard sera à coup sûr en play-offs 2..."

Les Play-Offs 2 passent par deux victoires pour le Standard
Les Play-Offs 2 passent par deux victoires pour le Standard - © PHOTO BELGA

Le match remporté face à la Gantoise (2-1) a donc permis au Standard de regoûter à la victoire. Ce qui ne lui était plus arrivé, en championnat depuis le 24 janvier (3-2 contre le Sporting de Charleroi).

Un succès qui replace l’équipe de Sclessin aux portes des Play-Offs 2. A deux journées de la fin de la phase classique, les Rouches occupent la 9ème place à un point seulement du Top 8.


►►► À lire aussi : Muleka : "Avec Klauss, on fait partie de la famille des attaquants"


Pour Mbaye Leye, le Standard doit désormais remporter ses deux prochains matches pour atteindre cet objectif : "Les résultats de la journée précédente nous ont été favorables. Presque tous nos concurrents directs ont perdu des points alors que nous avons gagné contre Gand, un de nos principaux rivaux. Cette victoire, qui nous a fait le plus grand bien, nous relance dans la course aux Play-Offs 2. Il nous reste à présent deux matches à disputer et à...remporter. A nous de faire le maximum et de poursuivre sur notre lancée. La balle est donc dans notre camp."

Objectif, 6 sur 6

Au moment d’aborder le sprint final, la confiance est donc de mise dans les rangs liégeois. Selon l’entraîneur sénégalais, un 6 sur 6 propulserait le Standard en Play-Offs 2 : "Je suis convaincu qu’un 6 sur 6 sera suffisant pour terminer dans le Top 8. Tous nos concurrents ne parviendront pas à décrocher deux victoires d’affilée, d’autant que certains d’entre eux vont s’affronter. Je ne regarde pas spécialement le calendrier de toutes les équipes mais je sais que Zulte-Waregem va rencontrer Malines et puis la Gantoise. Le Beerschot sera opposé à Ostende et puis Gand affrontera aussi Charleroi. Bref, certaines de ces équipes vont inévitablement perdre des plumes en cours de chemin vu le programme compliqué qui les attend. Nous avons donc les cartes en main. A nous de réaliser un sans-faute lors des deux derniers matches qui nous restent."

Jamais un match facile à Eupen

A priori, le programme des Liégeois semble plus aisé avec un déplacement à Eupen, suivi de la visite du Beerschot à Sclessin. Premier rendez-vous ce vendredi soir au Kehrweg pour le remake de la ½ finale de Coupe de Belgique, remporté pour rappel le 13 mars par le Standard, 0-1. Même si les Pandas n’ont plus rien à espérer en cette fin de saison, Mbaye Leye s’attend toutefois à affronter une équipe eupenoise revancharde...

"Je connais bien cette équipe et je vous assure que nous serons attendus de pied ferme par les Eupenois. Ce sera leur dernier match à domicile et ils n’ont plus rien à perdre. Les Germanophones n’ont pas oublié le match de Coupe et ils voudront remettre les pendules à l’heure. Quant à nous, peu importe l’adversaire que nous allons affronter. Nous devons gagner coûte que coûte ce match et aussi le suivant pour poursuivre notre saison en Play-Offs 2. Un club comme le Standard ne peut en aucun cas terminer sa saison à la mi-avril."

L’entraîneur des Rouches a forcément mis ses joueurs en garde avant d’affronter des Eupenois qui ne feront aucun cadeau aux Liégeois. Comme en Coupe, il prévoit un duel âpre et engagé même s’il s’attend à des changements du côté germanophone : "Je me souviens que nous avions souffert à Eupen. On a même eu de la chance avec la frappe de Knowledge Musona sur la barre et puis le coup-franc de Stef Peeters en fin de match sans oublier les occasions offertes à Amara Baby. Cela dit, ce ne sera plus la même équipe d’Eupen que nous allons affronter. Depuis notre dernière confrontation, j’ai vu que cette formation avait modifié sa manière de défendre et comme ils n’auront pas grand-chose à perdre, ils seront plus offensifs et sortiront donc un peu plus. En coupe de Belgique, Eupen avait aligné cinq défenseurs. Un bloc bas, bien en place, qui nous avait posé pas mal de problèmes. Ce ne sera probablement plus le cas cette fois-ci mais on devra quand même faire attention à cette équipe et soigner nos reconversions en ayant une bonne organisation en cas de perte de balle. Comme nous l’avons fait contre la Gantoise. Il faudra éviter les erreurs individuelles et avoir le moins de déchets dans notre jeu.  On devrait en tout cas assister à un match plus ouvert qu'en Coupe mais je pense que ce sera à nouveau un match compliqué pour nous."

Action plutôt que réaction

A Genk et contre la Gantoise, le Standard a à chaque fois été mené au score avant de réagir de la meilleure des manières. A Eupen, Mbaye Leye voudrait voir son équipe dans l’action plutôt que la réaction : "C’est un grand contraste avec mes débuts au mois de janvier où l’équipe était tout de suite dans l’action et parvenait à ouvrir rapidement le score. Maintenant, nous sommes plus dans la réaction. Il faut dire que le Standard sort d’une période assez difficile avec un bilan négatif en championnat où nous n’avons pas obtenu de bons résultats. Nous avons toutefois repris des couleurs depuis le match à Genk et surtout la victoire face à Gand. Nous sommes dans une spirale positive mais il faut continuer lors des deux prochains matches. Il faudra donc rester dans cette dynamique-là et gagner à Eupen en maquant si possible les premiers."

La finale de Coupe dans un coin de la tête

Pour atteindre les Play-Offs 2, le Standard devra donc s’imposer à Eupen et face au Beerschot. Deux rencontres qui devraient aussi permettre aux Liégeois de préparer au mieux la finale de Coupe face au Racing Genk. Une finale déjà bien présente dans l’esprit des joueurs comme le reconnaît d'ailleurs le coach du Standard : "C’est inévitable et c’est humain aussi. Je comprends donc très bien que les joueurs y pensent parce que c’est un moment important pour le club et pour eux-aussi. Ils doivent donc se préparer pour ce grand rendez-vous. Quoi de mieux dès lors que d’enchaîner les victoires en championnat. Si on parvient à battre Gand, Eupen et le Beerschot, nous arriverons en finale dans les meilleures conditions et la confiance sera au top pour affronter une très bonne équipe de Genk. Mais avant cela, j'insiste, nous devons d'abord nous qualifier pour les Play-Offs 2."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK