Mazzu : "Tout le monde doit se battre pour être dans les 18"

Felice Mazzu
Felice Mazzu - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Deux victoires avec deux équipes complètement différentes, et pas le moindre but encaissé : Felice Mazzu était un entraîneur satisfait après les deux matches amicaux disputés par les Zèbres dans le cadre de leur stage à San Pedro del Pinatar. L'entraîneur carolo, qui peut compter sur un noyau de plus en plus étoffé, apprécie l'envie montrée par ses joueurs, désireux de se faire une place sur la feuille de match.

"Le principal, c'était que tout le monde accumule du rythme et parte d'ici avec 90 minutes de jeu dans les jambes, a résumé Felice Mazzu au micro de la RTBF. C'est le cas, mis à part pour Kaveh Rezaei que j'ai sorti lors du premier match car cela devenait chaud, il était le centre d'intérêt de l'adversaire, et pour Amara Baby, qui revient de blessure. Mis à part les blessés, Steeven Willems et Chris Bédia, ils ont ces 90 minutes dans les jambes. C'est bien."

"Romain Grange aime toucher et donner le ballon, il le fait bien, alors qu'Anthony D'Alberto, qui n'évoluait pas à sa place de prédilection aujourd'hui, s'est bien débrouillé, a repris l'entraîneur des Zèbres. On voit qu'il a de la technicité et de la personnalité. Il est assez à l'aise. Je suis satisfait ! David Pollet et Enes Saglik, on voit qu'ils ont envie d'être dans le groupe, et ils travaillent pour être le plus souvent possible dans les 18. On a un plus gros noyau que par le passé, tout le monde doit se battre pour être dans les 18."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK