Mazzu : "Je veux voir arriver les joueurs à l'entraînement avec le sourire"

Felice Mazzu
Felice Mazzu - © BRUNO FAHY - BELGA

Charleroi, battu par Anderlecht, ne peut plus décrocher la quatrième place synonyme de barrage européen. Au terme d'une saison, riche en émotions, Felice Mazzu est un coach fier de ses joueurs.

Le revers carolo, conjugué à la victoire d'Ostende, a scellé le sort des Zèbres qui ne peuvent plus terminer à la 4e place. "Je suis déçu de l'issue de la saison. Après, je pense qu'il faut féliciter le club et le groupe et qu'il faut être fier de leur évolution. Les joueurs doivent avoir beaucoup d'orgueil. Je veux les voir arriver à l'entraînement avec le sourire et les épaules bien larges parce qu'ils ont effectué une grosse saison par rapport aux structures et aux moyens du club."

"On se bat chaque semaine pour ne pas mettre les moyens financiers en avant. Pour moi, c'est l'état d'esprit qui prime. Mes joueurs l'ont toujours eu. Donc, je n'ai pas envie de me cacher derrière les moyens plus importants d'autres clubs. On aurait pu le faire (se qualifier pour l'Europe), on ne l'a pas fait mais ce n'est pas par manque de volonté. Certains moments ou certains matches ne nous ont pas toujours souri."

L'entraîneur carolo, qui pourrait être courtisé dans les prochaines semaines, a aussi évoqué son avenir. "A l'heure d'aujourd'hui, je continue l'aventure avec Charleroi. On va se voir la semaine prochaine avec Mehdi et on va méditer. Est-ce que j'aurai des exigences ? Vous savez comme moi que je ne suis pas quelqu'un d'exigeant. On aura une discussion entre gentlemen avec Mehdi. Son souhait est que je reste, c'est le mien aussi. Mais rien n'est encore fait et tout reste à faire".

Enfin, Felice Mazzu a félicité le champion. "Anderlecht est un beau champion. Vous savez, je le répète depuis le début de la saison, il y a d'autres valeurs que le beau jeu. Il y a ces valeurs de bloc, d'état d'esprit et de groupe. Et ça je pense qu'Anderlecht l'a eu toute la saison."

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir