Mazzu : "J'ai cravaché 20 ans pour être ici, je ne vais pas démissionner…"

Appelez cela la gueule de bois. Après la dégelée 6-0 hier soir à Bruges, il y a urgence à Charleroi. Felice Mazzu semble avoir perdu sa potion magique qui a tant fait merveille. Alors le sorcier carolo est-il en train de perdre la main ?

"On dirait que la bête est blessée et que ça attire du monde…" Face à la presse, venue nombreuse cet après-midi, à deux jours du match contre La Gantoise, le Directeur Général Pierre-Yves Hendrickx donne le ton.

A sa gauche, Felice Mazzu, les traits tirés, cerné, le regard un peu hagard. Le 6-0 est passé par là. Même les fidèles supporters grondent : ils étaient nombreux à chahuter les joueurs et le coach à leur retour de Bruges hier soir. "Quand un couple marié divorce, pensez-vous qu’il se souvient des 5-6 premières années formidables, où il partait en vacances et vivait des choses fantastiques ?" explique Felice Mazzù. "C’est la vie qui est comme ça, on oublie tout très vite. Et au niveau de nos supporters c’est la même chose : leur club, c’est leur vie, et je peux comprendre qu’ils soient déçus…"

Après une phase classique euphorique, les Zèbres sont en chute libre en Play-Offs 1. Il faut donc aussi mener le débat en interne avec les joueurs : la chimie du coach opère-t-elle encore ? "On se remet chaque jour en question, staff et joueurs. Je me mélange à mes joueurs car on est tous ensemble dans le même bateau. Et donc il n’est pas question de commencer à rejeter la faute sur les uns ou sur les autres. Après, c’est à eux d’apprécier la manière donc je communique, la manière que je suis avec eux et la manière qu’ils ont envie de réagir dimanche…"

Pour sa 5e saison à Charleroi, Felice Mazzù traverse son plus long tunnel : une seule victoire en 2018. Alors, doit-on parler de fin de cycle ? "Je travaille toujours de la même manière : j’arrive à la même heure, je prends mon déjeuner à la même heure, je téléphone de la même manière, je prépare mes entraînements et mes théories de la même manière. Je n’ai pas le droit de douter, car je suis le guide de ce groupe. C’est clair que je vis un moment moins simple, mais j’ai mes certitudes..."

Hier soir à Bruges, les dirigeants carolos ont marqué leur soutien public à leur coach. Pas de limogeage donc. Pas de démission non plus... "J’ai cravaché 20 ans pour arriver en D1 Nationale, ce n’est pas une défaite 6-0 qui va me faire démissionner…"

Avec seulement 4 points en 2010-11, La Gantoise détient le record négatif de pts en Play-Offs 1. Avec son petit point sur 12, Charleroi est donc prévenu…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK