Mazzu doit-il rester à Charleroi ? "Il a le devoir d'être ambitieux"

Marc Degryse et Rodrigo Beenkens dans le débat Felice Mazzu
Marc Degryse et Rodrigo Beenkens dans le débat Felice Mazzu - © RTBF.be

Felice Mazzu va-t-il rester au Sporting de Charleroi ou va-t-il s'en aller ? C'est l'un des débats de cette fin de saison. Selon notre son sondage MatchTalks, il s'agira de Charleroi pour 55% participants. Et ce devant le FC Bruges et puis ... le Standard.

Alors, doit-il rester au Sporting ? "Ce n'est pas à moi de le dire mais si tu travailles pendant 4 ans dans le même club et que tu fais d'excellents résultats, c'est normal d'avoir l'ambition de viser plus haut, a rétorqué Marc Degryse sur le plateau de La Tribune. Je pense que dans sa position, il rêve de partir. Il n'y a pas beaucoup de possibilités. On parle de lui ou de Dury à Bruges. S'il ne parle pas le Néerlandais, ce n'est pas grave. Il apprendra vite. Il a un peu le même style que Michel Preud'homme".

Et Philippe Albert d'ajouter : "Felice Mazzu doit bien réfléchir. Faire mieux, ce sera difficile surtout qu'il risque de perdre notamment Clinton Mata qui vient de réaliser une saison extraordinaire. Damien Marcq est aussi courtisé. Et Harbaoui va-t-il rester ? Il doit se poser les bonnes questions"

"Felice Mazzu a le devoir d'être ambitieux. C'est un homme qui a la motivation, l'émotion, la passion. Mais d'un autre côté, c'est un professionnel aussi. Il a plus de 50 ans et il y a le portefeuille également. Je ne connais pas son salaire net mais je ne suis pas certain que sa fiche de paye soit la même que celle de Messieurs Weiler, Preud'hommeVanhaezebrouck ou Vanderhaeghe, a confié, pour sa part, Rodrigo Beenkens. J'entends des voix qui disent qu'à Bruges, cela ne peut pas marcher car il ne parle ni le Néerlandais, ni l'Anglais. Moi, je me dis que Mogi Bayat, cela ne l'a pas empêché, malgré qu'il ne parle pas le Flamand, de régner sur le football belge".

Felice Mazzu fait l'unanimité à tous les niveaux. Les joueurs apprécient sa manière de travailler. "S'il ne faut retenir qu'une grande qualité de Felice Mazzu ? C'est sans aucun doute la communication avec les joueurs", a conclu Clinton Mata, l'arrière droit du club carolo, invité de La Tribune.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK