Marc Coucke présente son plan pour Anderlecht

Marc Coucke présente son plan pour Anderlecht
Marc Coucke présente son plan pour Anderlecht - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Marc Coucke a présenté aujourd’hui la nouvelle structure du RCSA... en présence du staff technique dont Hein Vanhaezebrouck et Luc Devroe ainsi que de quelques habitués comme Paul van Himst et Michel Verschueren.

Sur le plan sportif, pas de grandes surprises. L'objectif d'Anderlecht la saison prochaine sera de jouer le titre en pro League et de passer l'hiver en Europa ligue.

Pour se donner les moyens d’atteindre ces objectifs, le nouvel homme fort du Sporting veut appliquer un nouveau modèle à son club :

"Nous voulons équilibrer les coûts et les revenus au niveau opérationnel", précise Marc Coucke. "Diminuer les frais qui ne sont pas directement liés aux joueurs. Cela nous permettra de réinvestir les bénéfices venus de transferts sortants et de performances européennes pour acheter de nouveaux joueurs et investir dans les infrastructures".

Pour autant, Marc Coucke n’a pas l’intention de recruter des grands noms à tout prix.

"Cela reste une possibilité évidemment. Mais j’ai rencontré beaucoup de légendes d’Anderlecht et j’ai lu beaucoup de livres sur le club. Les légendes les plus appréciées sont devenues des légendes en jouant ici, les joueurs n’avaient pas ce statut en arrivant. Si je veux continuer l’historique du club je dois donc chercher des joueurs qui ont le potentiel de devenir les nouvelles légendes."

Les 4 transferts annoncés aujourd’hui vont dans ce sens. Marc Coucke a annoncé l’arrivée des Ostendais Antonio Milic, défenseur et Knowledge Musona, attaquant. Le Sporting a aussi recruté le jeune ailier serbe Luka Adzic, 19 ans et a aussi levé l’option du médian Kenny Saief.

Le manager Luc Devroe a lui ajouté qu’il discutait en ce moment avec Adrien Trebel et Alexis Saelemaekers pour tenter de prolonger leur contrat avant de confirmer quelques instants plus tard le départ du défenseur serbe Uros Spajic vers le club russe du FK Krasnodar. Luc Devroe devra lui trouver un remplaçant et cherchera aussi à recruter dans le secteur offensif.

Marc Coucke l’a effectivement souligné en conférence de presse, son noyau doit être étoffé. "Le noyau doit être plus large, plus fort, plus équilibré", a-t-il résumé. "Cela veut dire qu'il y aura du changement et des apports, mais je refuse l'appellation d''année de transition."

L’équipe féminine, les supporters et … l’horeca

Marc Coucke a aussi profité de cette présentation pour clarifier la situation de l’équipe féminine. "On a dit à un moment que cette équipe serait supprimée mais ce n’était pas vrai. On a analysé la situation et au final l’équipe sort même gagnante puisqu’elle aura un budget de minimum 450.000 euros ce qui représente le plus gros budget pour une équipe féminine en Belgique avec des ambitions pour reconduite le titre et essayer de faire quelques résultats en Champions league. C’est un signal qu’Anderlecht prend ses responsabilités et essaye de donner l’exemple sur tous points de vues".

Mar Coucke a largement insisté sur la place des supporters dans son club. "Tout ce que nous faisons, nous le faisons pour les supporters. Nous voudrions attirer plus de supporters bruxellois mais ce n’est pas simple. Avant chaque match toutes les places sont vendues. Mais nous faisons bouger les choses".

Notamment sur le plan digital puisqu’un service d’e-ticketing permet désormais aux supporters abonnés de revendre leur place si ils ne peuvent pas se rendre au stade. Les dirigeants anderlechtois veulent que le stade soit le plus comble possible.

"Dès l’entame de la nouvelle saison, il y aura environ 1.000 places supplémentaires dans le kop", poursuit Marc Coucke. "Nous allons créer une nouvelle Zone PME et a tribune d’honneur sera aussi plus grande qu’avant."

Et, dorénavant c’est le chef étoilé Christophe Hardiquest (Bonbon) qui préparera les repas et composera les menus pour les VIP's dans les loges… Les 6 restaurants du stade seront par ailleurs contrôlés par le célèbre Gault & Millau. "L’horeca est très important pour moi. Nous sommes quand-même en Belgique…", précise Marc Coucke.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK