Marc Coucke condamne et s'excuse, la Pro League exprime ses regrets et évoque les sanctions

En déplacement à l'étranger, Marc Coucke le président d'Anderlecht a suivi à distance l'arrêt du match entre le Standard et Anderlecht, après une demi-heure, en raison de jets de fumigènes provenant du bloc anderlechtois. Son absence a été une nouvelle fois remarquée et critiquée par beaucoup, surtout en période de crise. Il a tenu à s'exprimer sur Twitter. 

"Autant je comprends votre insatisfaction au sujet de notre jeu et de nos résultats, autant je condamne ce comportement", s'est adressé Marc Coucke aux supporters Mauves. "Le football ce sont des rires quand on gagne et des larmes quand on perd mais jamais des agressions. Mes excuses au nom du Sporting d'Anderlecht à tous les supporters de football et spécialement à ceux du RSCA". 

La Pro League a également réagi sur les réseaux sociaux avec un tweet où elle "regrette la fin prématurée de la rencontre de ce soir en raison d'un usage irresponsable d'engins pyrotechniques. Les sanctions du règlement interne de la Pro League seront appliquées, de même que la procédure des instances du parquet fédéral". 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK