Makelele se fâche : "Ca fait 4 matches qu'on se fait punir par des erreurs d'arbitrage"

Le FC Malines et Eupen, a égalité avec 24 points aux deux dernières places du classement, se sont inclinés face au Standard et à l’Antwerp samedi soir. Les Eupenois sont derniers suite à une plus mauvaise différence de buts. En effet, la différence de Malines est de -20 tandis que celle d’Eupen est de -21…

Eupen a été dominé par l’Antwerp (2-0) mais le deuxième but concédé est survenu suite à une erreur flagrante de l’arbitre Bart Vertenten. Celui-ci a accordé un penalty aux Anversois pour une faute commise en dehors du rectangle à la 28e minute.

"C’est fatiguant. Ca fait quatre matches qu’on se fait punir par des erreurs d’arbitrage. Ce qui me surprend, c’est qu’il s’agit du même arbitre contre Malines (qui donne un penalty inexistant) et contre l’Antwerp (qui donne aussi un penalty qui n’existe pas). Il fausse le match. A 1-0, c’est très différent. Je ne veux pas trouver des excuses mais, sur des matches où tu as deux équipes qui se battent pour leur survie, mettre une télévision pour regarder les fautes aurait été très important. Je ne sais pas à quoi on joue, mais j’espère que le corps arbitral va regarder ça de près et va prendre de vraies décisions", a précisé Claude Makelele au micro de notre collègue RTBF Pierre Deprez.

Avant d’ajouter : "C’est facile pour un arbitre de s’excuser après le match. Je lui ai dit qu’il était en train de gâcher l’avenir des jeunes joueurs qui se battent pour leur survie. Je ne peux pas accepter les excuses de l’arbitre. On est tombé face à une équipe meilleure que nous physiquement. C’était difficile mais on joue avec nos qualités. J’ai une jeune équipe qui manque d’expérience, qui est frustrée. Ils ne peuvent pas jouer car ils ont l’impression qu’il y a de l’injustice. Je les comprends tout à fait. Je ne suis plus surpris de rien. S’ils veulent qu’on aille en deuxième division, on ira la tête haute. On se révolte depuis un moment, raison pour laquelle on parvient à se battre pour notre maintien dans les derniers matches. Quand je vois ce genre de choses, il y a de quoi ne pas être content."

Eupen jouera son maintien dimanche prochain contre Mouscron. "Il nous reste un match à domicile face à Mouscron. Je vais récupérer mes joueurs dans un état moral délicat après ce match. Ca ne dépend pas que de nous, ça dépend aussi de pas mal de détails. Si c’est calculé de leur part, je ne vois personnellement pas le football de cette manière", a poursuivi le coach de Pandas.

Makelele ne compte, par contre, pas se passer des services de Mbaye Leye comme ce samedi. "Il n’y a pas de problème avec Mbaye Leye. Son absence, c’est un choix tactique tout simplement. J’ai préféré lancer deux joueurs de vitesse en attaque", a-t-il précisé.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK