Lior Refaelov, Soulier d'Or 2020... Un sacre mérité ? Les avis de nos consultants divergent

Lior Refaelov, et son épouse, Soulier d'Or 2020
Lior Refaelov, et son épouse, Soulier d'Or 2020 - © POOL - BELGA

Alex Teklak le premier l’avoue, il n’a pas voté pour le milieu de terrain offensif de l’Antwerp. " Sans aucun doute, ce trophée aurait dû, selon moi, revenir à un Brugeois. Au vu de leur saison. J’ai personnellement voté pour Mata et Mignolet. Les joueurs offensifs tels que Refaelov et Holzhauser n’ont flambé mais que quelques mois. Mais je concède que Refaelov a livré une très belle coupe de Belgique et il a marqué. Il a aussi été bon en Europa Ligue. Mais que dire des Brugeois qui ont brillé en Ligue des Champions ?"


►►► À lire aussi : Lior Refaelov remporte le Soulier d'Or 2020, le couronnement d'une carrière !


Ce qui a plaidé en faveur de Lior Refaelov, c’est son style, selon Alex Teklak. " C’est un joueur avec de l’élégance. C’est un joueur " calibré Soulier d’or ". Il a du foot. Et il est agréable à voir jouer. Et de coutume, on donne le Soulier d’Or à ce type de joueur. Ceux qui font le jeu plutôt que ceux qui l’interdisent. Sans être péjoratif. Idem pour le " Ballon d’or ". Le dernier défenseur victorieux, c’est Cannavaro… "

Thomas Chatelle, partage sensiblement l’avis d’Alex Teklak. " Malheureusement oui on donne ce type de trophée à un joueur de ce type alors que l’on devrait surtout juger l’efficacité et la régularité. Moi j’avoue que j’avais davantage quelqu’un comme Clinton Mata dans mes pensées. On se focalise parfois trop sur l’aspect " bling-bling " sans enlever les mérites de Lior Refalov. J’ajoute que ce dernier a sans doute bénéficié du lobby de la presse néerlandophone et de son club. Mais le joueur est une plus-value dans notre championnat. Il a pu rebondir après un moment difficile à Bruges. Il s’est montré décisif quand il fallait. C’est-à-dire quelques mois avant que les votants ne se prononcent pour le Soulier d’Or. "

Un Soulier d’Or logique selon Nordin Jbari

Nordin Jbari est finalement le seul de nos trois consultants qui cautionne ce sacre de l’Israélien. "C’est un joueur exceptionnel, c’est un joueur que j’aime beaucoup. Sa qualité technique, de passe, son sens du but. L’ensemble de son œuvre aussi plaide pour lui. Un joueur de ce calibre qui est chez nous depuis si longtemps sans remporter le Soulier d’Or, ça a quelque chose de frustrant je trouve. J’émets toutefois un bémol. J’aurais préféré qu’il soit donné sur une saison foot plutôt que sur l’année civile. De septembre à juin de l’année dernière, un seul joueur aurait raflé la mise sans discussion. Jonathan David. "

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK