Les verdicts sont tombés : Bruges champion, Waasland-Beveren descend, qui va monter ?

Image durant le dernier FC Bruges - Waasland-Beveren
Image durant le dernier FC Bruges - Waasland-Beveren - © BRUNO FAHY - BELGA

Pas de grosse surprise lors du vote de cet après-midi après les recommandations communes, jeudi soir, du groupe de travail et du conseil d’administration de la Pro League.  L’assemblée générale, composée de 23 membres (même sans licences, Virton et Roulers en font encore partie) a tranché : Bruges est champion pour la seizième fois de son histoire et accède directement aux poules de la Champions League. Waasland-Beveren descend en division 1B.

Les tickets européens seront distribués à la Gantoise, deuxième après 29 journées de la phase classique, (troisième tour préliminaire de la Champion’s League), Charleroi, 3ème, directement dans les poules de l’Europa League, l’Antwerp, 4ème, troisième tour préliminaire de l’Europa League et le Standard, 5ème, deuxième tour préliminaire de l’Europa League.

Ce sont donc les verdicts sportifs de cette saison 2019-2020 qui n’aura pu aller à son terme en raison de la crise sanitaire. Depuis l’arrêté ministériel du 8 mai dernier qui stoppait la compétition (pas de reprise de foot possible avant le 31 juillet), les dirigeants du football belge n’avaient, il est vrai,  plus d’autres choix. Restent néanmoins la problématique du montant en division 1 A et de la finale de la Coupe de Belgique.

  • Le MONTANT EN D1A : Il est demandé aux clubs concernés, le Beerschot et Louvain (OHL), de disputer la finale retour de la D1B avant le 3 août et de faire parvenir leur réponse à cet égard avant le 31 mai ! Toutes les possibilités sont envisagées, y compris celle d’utiliser des joueurs non qualifiés à l’époque de la date initialement prévue mais bien début août après modification du règlement, en concertation avec le management de la Pro League. Reste le problème du lieu du match : à Louvain (même si le  bourgmestre n’est actuellement pas d’accord), en terrain neutre en Belgique où en…Allemagne comme l’ont suggéré MM.Bayat et Venanzi. Mais si c’est en Belgique, cela signifie que les deux clubs ne sauront pas avant cette date du 1 ou 2 août s’ils évolueront en D1A ou en D1B la saison prochaine alors que la reprise du championnat est déjà fixée au….7 août ! Cela parait quand même assez surréaliste en termes de préparation, de noyaux, de moyens mis en œuvre. Sans compter qu’on ne sait toujours pas quand reprendront les entraînements collectifs…. Si cette finale ne devait pas avoir lieu, c’est Westerlo qui monterait puisque c’est l’équipe campinoise qui a totalisé le plus de points sur l’ensemble des 29 journées de division 1B. Sauf si Virton gagne devant la CBAS son match contre le Beerschot. Mais, dans l’état actuel des choses, le club gaumais n’a pas sa licence, même si quatre recours vont être déposés par ses avocats. Si Westerlo monte, cela devra être encore avalisé par le Conseil supérieur de la fédération, garant de toute modification réglementaire.
  • LA FINALE DE LA COUPE :  Elle devra se disputer sur terrain neutre (sans doute au Stade Roi Baudouin) et, elle aussi, avant le 3 août, date butoir fixée par l’UEFA pour connaître les qualifiés européens de chaque fédération-membre. Bruges et l’Antwerp sont d’accord de la jouer. Bruges pourrait signer le doublé championnat/coupe (le troisième de son histoire après 1977 et 1996). En cas de succès, l’Antwerp reprendrait à Charleroi le meilleur ticket de l’Europa League, avec un accès direct aux poules. Si elle n'est pas disputée, les Carolos garderont donc leur ticket.


La formule de compétition

Le prochain championnat 2020-2021 démarrera en principe le 7 août avec 16 équipes en présence.

  • 30 journées de compétition et 6 journées de play-offs
  • Champion’s Play-offs à 4 pour le titre, soit 6 journées pour les 4 premiers de la phase classique du championnat.
  • Europa League Play-offs à 4 (places de 5 à 8) pour le dernier ticket européen. Celui-ci sera octroyé après un barrage en manque unique entre le quatrième des play offs CL et le premier des play offs EL en match unique et sur le terrain du quatrième du groupe A. Sauf si la finale de la Coupe oppose deux clubs du premier groupe ou si le vainqueur  de la Coupe vient du premier groupe.

Au total, 36 matchs donc. De quoi contenter "Eleven", le nouveau détenteur de droits à 105 millions d’euros par saison, pour rappel. Et de quoi contenter les partisans inconditionnels d’une formule avec play-offs (Charleroi, Standard, Gand…). Dans ce combat de principe, Bruges s’est retrouvé finalement isolé, lui qui rêvait d’une série à 18 clubs mais sans play-offs. Tout cela est, évidemment, très théorique. On ne peut pas préjuger d’un éventuel rebond de la pandémie. Lequel pourrait bien perturber un "timing" déjà très serré avec les matchs de l’équipe nationale, de coupes d’Europe et l’Euro reporté à l’été 2021. En principe, le format de la défunte saison à 40 matchs reviendra pour la saison 2021-2022 après cette formule transitoire.

En division 1B, ce sera une compétition à 8 équipes avec quatre confrontations directes. Le champion sera connu à l’issue des 28 journées de compétition. Il n’y aura donc plus de tranches, ni de finale dans cette série. On abandonne cette formule, quelque peu boiteuse, il faut bien l’avouer.
 

Solidarité financière

La Pro League demande 1.250.000 euros à la fédération en guise de solidarité pour les clubs. L’Union belge avait elle-même reçu plus de 4 millions de "dédommagements Coronavirus" de la part de l’UEFA. Il est aussi demandé que les clubs qualifiés pour les compétitions européennes reversent  10% de leurs primes de poules en CL et en Europa League aux autres clubs de la Ligue. C’est sur ce point que Bruges a dû finalement lâcher du lest. Le prix à payer en quelque sorte pour être sacré champion. Le Club semblait s’accrocher à la notion de titre autant qu’à la manne céleste des poules de la Ligue des Champions.

Enfin deux nouveautés pour le futur : si un match ne peut se disputer en raison d’une décision des autorités, le club visité perdra par 0-3 sauf s’il peut disputer la rencontre sur terrain neutre. Rappelons que le bourgmestre de Waasland-Beveren avait très vite annulé, naguère, la dernière journée de phase classique… qui n’aura jamais eu lieu.  Enfin, les clubs rétrogradés pour raisons économiques (pas de licences, faillite), ne seront plus remplacés désormais. On descendra jusqu’à 14 équipes, minimum,  en D1A s’il le faut lors des prochaines saisons.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK