Les "revenants" Lestienne et Bruno pensaient pouvoir gagner... à condition de concrétiser

Massimo Bruno et Maxime Lestienne
Massimo Bruno et Maxime Lestienne - © RTBF - Belga

Maxime Lestienne a disputé ses premières minutes sous la vareuse du Standard, alors que Massimo Bruno a lui été titularisé pour la première fois par Felice Mazzu à l’occasion du choc wallon qui mettait aux prises les Rouches aux Zèbres ce samedi dans le cadre de la septième journée de Pro League. Les deux ailiers, qui s’apprécient, sont revenus au micro de Rodrigo Beenkens sur leurs performances respectives.

"Ça fait du bien de revenir en Belgique et de rejouer, a avoué Maxime Lestienne. Surtout dans ce stade, avec ces supporters, et dans un match comme celui-ci. Malheureusement, on ne gagne pas, et nous sommes déçus, car j’estime qu’on n’était pas bien dans ce match. On n’a pas eu beaucoup d’occasions, et quand ça a été le cas, on n’a pas su les concrétiser. Je n’ai joué que quinze minutes, mais je peux apporter beaucoup plus. Je manque de rythme, je ne suis pas content de moi. Je reviens d’une longue blessure, je dois encore beaucoup travailler pour retrouver mon meilleur niveau. Avec ma femme et mes enfants, on voulait revenir en Belgique, avoir de la stabilité... Quand tu y regardes de plus près, la Belgique, c’est vraiment bien par rapport à ailleurs ! Le coach, le staff et les supporters croient en moi, à moi de leur prouver sur le terrain que je mérite leur confiance."

"On a eu beaucoup d’occasions franches, mais ça n’a pas voulu rentrer aujourd’hui, a pour sa part analysé Massimo Bruno. Je suis content de ma titularisation, mais c’est aussi pour ça que je suis ici. Le coach a été clair dans son discours, je savais qu’il allait me donner de la confiance et du crédit. J’en avais besoin après des passages un peu mitigés dans différents clubs. Si je veux retrouver mon meilleur niveau, j’ai besoin de jouer, c’est comme ça que je pourrai apporter un plus à Charleroi. On connaissait les armes du Standard, on a voulu les contrer. On a décidé de bien ferme l’axe et de les empêcher de construire, et je pense que ça a bien fonctionné. On leur a laissé la possession du ballon, mais en termes d’occasions franches, ils n’en ont pas eu plus que nous. Si on avait gagné 0-1, notre tactique aurait parfaitement fonctionné !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK