Les raisons du clash entre Berrier et Ostende

Berrier veut partir en janvier, Ostende refuse
Berrier veut partir en janvier, Ostende refuse - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

La nouvelle saga ces derniers jours dans le football belge concerne Franck Berrier et Ostende. Plutôt une histoire d'amour ces dernières années entre les deux parties, mais récemment leurs relations se sont détériorées jusqu'à l'écartement pour raisons disciplinaires du joueur à la fin de la semaine.

Les rumeurs allaient bon train : le joueur veut partir, peut-être tout de suite, peut-être en janvier pour rejoindre l'Asie, avec un salaire mirobolant à la clé. Ce serait la raison du clash entre lui et son club. 

Mais selon nos informations, ces informations ne sont pas complètement correctes. Le joueur aurait bien fait part de son envie de quitter le club en janvier à son président. Il a reçu une offre équivalente financièrement à son salaire actuel mais le club asiatique lui propose deux ans de contrat alors qu'il n'a plus qu'une année en option dans le club côtier. 

Là où le bât blesse, c'est que le joueur considérait avoir un accord verbal avec son président lui permettant de partir en janvier si une offre intéressante parvenait au club. Mais celui-ci aurait fait volte face, très probablement en raison de la situation compliquée d'Ostende en championnat et de l'importance du joueur dans l'équipe. Ostende demande donc un minimum d'un million d'euros pour libérer son joueur, ce que le club asiatique n'est pas prêt à payer. 

À 34 ans, le joueur serait tenté par l'aventure asiatique pour le challenge qu'elle représente, pour découvrir une autre culture, une autre vie et un autre football.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK