Les larmes de Deschacht : "J'ai joué ici 20 ans : Anderlecht, c'est pour la vie !"

Anderlecht a partagé l'enjeu (1-1) contre Lokeren ce jeudi dans le cadre de la 13ème journée de pro League. Le but lokerenois a été inscrit par Olivier Deschacht, ancien du RSCA, passé chez l’autre Sporting sans vraiment le vouloir. Le défenseur belge a fondu en larmes après le match.

"Quand je marque, je ressens deux émotions : j’étais à la fois très heureux, mais je me suis aussi dit que je devais rester calme. J’aime encore trop ce club que pour sauter et fêter mon but ! J’ai joué ici vingt ans : le RSCA, c’est pour la vie ! La réaction des supporters m’a procuré un grand plaisir, la présence de Par Zetterberg, venu de Suède, aussi. Remco Evenepoel, le futur Eddy Merckx, qui me donne son maillot, ça m’a également fait quelque chose. Je n’oublierai jamais ce jour, c’est incroyable. C’est grâce aux supporters. J’ai fait le tour d’honneur et, émotionnellement, j’ai craqué à la fin car ce n’était plus possible. Ca me fait mal : tout le monde le sait, je voulais encore rester un an ici et peut-être travailler pour le club. Le patron en a décidé autrement, je dois l’accepter. Je donne maintenant tout pour Lokeren avec un œil sur Anderlecht bien sûr", a précisé Deschacht au micro de la Pro League après la partie.

Et de conclure : "On aurait pu gagner ce match, mais on aurait pu perdre aussi. Je pense que c’est un point mérité. Si on avait tenu le zéro un peu plus longtemps, on aurait peut-être marqué un deuxième but. On a besoin de points, nous sommes donc très heureux avec ce résultat."

De fait, la formation flandrienne ne totalise que sept unités après treize parties jouées.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK