Les deux semaines fantastiques qui ont changé le destin d'Emond au Standard

Après quatre saisons et demie au Standard, Renaud Emond quitte la Belgique pour s’engager avec le FC Nantes contre 4 millions d’euros. Si financièrement, c’est une bonne affaire pour les Rouches, cela fait grincer des dents chez certains supporters qui avaient appris à aimer le 'Phénix'.

Car il faut dire que l’attaquant gaumais a mis un certain temps à se faire apprécier dans les travées de Sclessin. Arrivé en août 2015 après une excellente saison avec Waasland-Beveren (14 buts en Pro League), Emond a rapidement perdu la confiance de Yannick Ferrera. Cela ne s’est pas mieux déroulé sous Aleksandar Jankovic. Lors de ses deux premières saisons, il n’a d'ailleurs accumulé que 12 titularisations pour un total de cinq buts en 34 matches joués.

Lors des premiers mois de la gestion de Ricardo Sa Pinto, il n'y a pas de raison que cela change : Emond est considéré comme une roue de secours (1 seule titularisation lors de la première partie de la saison 2017-2018). 

Il faut donc un événement imprévu pour lancer le Gaumais sur le devant de la scène et c’est le départ d’Orlando Sa pour la Chine lors du mercato hivernal qui va lui servir de tremplin. En moins de trois semaines, Emond va renaître de ses cendres et convaincre tous ses détracteurs.

Convaincant face à Eupen (assist), Zulte Waregem (but) et Anderlecht (assist), c’est lors de la demi-finale aller de Coupe de Belgique face au Club de Bruges qu’il va faire sensation grâce à un triplé (19e, 25e, 54e) qui permettra d’écraser le Club de Bruges (4-1). Sur sa lancée, Emond marquera à nouveau face à Lokeren trois jours plus tard et une nouvelle fois face à Bruges la semaine suivante. Ses buts (14 en fin de saison) mèneront finalement le Standard à la deuxième place du championnat et au succès en Coupe de Belgique.

Renforcé par la confiance du public, de ses équipiers et du nouvel entraîneur Michel Preud’homme, Emond réussira également la saison suivante avec 13 buts en championnat et 3 en Europa League.

De quoi laisser un bon souvenir donc aux supporters liégeois qui l’auront vu marquer 43 fois en 139 matches.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK