Les dernières précisions sur le rachat de parts du Sporting d'Anderlecht

Les dernières précisions sur le rachat de parts du Sporting d'Anderlecht
Les dernières précisions sur le rachat de parts du Sporting d'Anderlecht - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La RTBF annonçait ce lundi une offre de rachat de parts du Sporting d'Anderlecht. Cette offre émane de l’homme d’affaires liégeois François Fornieri, un ami du président anderlechtois, Marc Coucke. Les deux principaux concernés ont depuis démenti. Nous confirmons notre information et apportons quelques précisions.

L'offre a été formulée via l'une des sociétés de François Fornieri, notamment à la tête de la société pharmaceutique "Mithra" dans laquelle Marc Coucke est actionnaire. Cette offre a pour but de racheter les parts de Joris Ide. Celui-ci pèse 10,3 % des parts depuis la récente recapitalisation du club. Si cela about, cela permettrait au président anderlechtois d’avoir un ancrage davantage francophone dans un club en pleine flamandisation. 

L'offre en question n'a pas encore été acceptée telle quelle par Joris Ide qui souhaite un paiement immédiat et total du montant de ses parts. Alors que de l'autre côté, on souhaite un paiement échelonné. L'offre a bel et bien été formulée, mais il persiste une divergence dans la manière de céder les parts. C'est le point du dossier qui "coince" encore. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK