Le tribunal donne raison à Waasland-Beveren, incertitudes autour du début du championnat

Waasland-Beveren remporte son combat devant les tribunaux contre la Pro League et l’Union belge
Waasland-Beveren remporte son combat devant les tribunaux contre la Pro League et l’Union belge - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

De plus en plus d’incertitudes pèsent sur le début du championnat belge… Waasland-Beveren vient d’obtenir du tribunal de première instance de Termonde un verdict qui demande la réhabilitation du club en Jupiler Pro League. Si la Pro League n’accepte pas d’intégrer les Waeslandiens au calendrier 2020-2021, elle sera contrainte de payer une très lourde amende (2,5 millions d’euros) par journée de championnat disputée.

Jusque-là, la Pro League n'a pas tenu compte des différentes décisions prises en faveur de Waasland-Beveren, comme celle de la CBAS annulant la relégation il y a quelques semaines. Mais cette fois, vu le risque de sanction on voit mal comment elle pourrait s'en sortir en campant sur ses positions. Une assemblée générale se tiendra demain et des décisions précises devront être prises, à une semaine seulement du début du championnat belge. 

Une D1A à 17 clubs avec un match bye chaque semaine pourrait être la solution la moins compliquée... Mais impliquerait malgré tout pas mal de complications. Mais dans des délais si courts on imagine mal la Pro League décider de rejouer la dernière journée de la phase classique. 

Pour rappel, Waasland-Beveren conteste sa relégation en D1B suite à l'arrêt précipité du championnat en raison de l'épidémie du Coronavirus. Au moment où la D1A s'est arrêtée, les Waeslandiens étaient derniers avec deux points de moins qu'Ostende et un seul match était encore à jouer. Pour avoir une chance de rester dans l'élite, WB devait battre la Gantoise avec de nombreux buts d'écart et espérer un faux pas d'Ostende face au Cercle de Bruges. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK