Mpoku sauve le Standard dans les derniers instants contre Lokeren

Paul-José Mpoku
2 images
Paul-José Mpoku - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Ce dimanche soir, le Standard a pris le meilleur sur le Sporting de Lokeren (2-1) en clôture de la 8ème journée du championnat belge. Menés juste avant la pause suite à l’ouverture du score signée par le jeune Benchaib, les hommes de Sa Pinto ont notamment profité de l’exclusion de Marzo au retour des vestiaires pour égaliser par l’entremise de Cop. Carlinhos a obtenu une carte rouge avant que Mpoku, dans les arrêts de jeu, ne sauve les Liégeois.

Le médian a sans doute aussi sauvé la tête de son entraineur par la même occasion. Le Standard avait bien besoin d’une victoire, il n'était plus parvenu à en obtenir une depuis le 4 août. Les Rouches sont 11e de Pro League (9 unités), Lokeren est 12e (7). Le week-end prochain, le Standard affrontera Anderlecht.

Le résumé :

Ricardo Sa Pinto a surpris en laissant sur le banc Orlando Sa, qui avait purgé sa suspension, et titularisé Cop. Peter Maes n'a effectué qu'un seul changement: Samy Kehli à la place de Lewis Enoh.

Le Standard a lancé la rencontre via un tir de loin de Carlinhos (1e). Le début de rencontre des Rouches était toutefois moins percutant que contre Charleroi à l'image d'un service trop enlevé de Dieumerci Ndongala pour Cop (14e) et d'une passe manquée du Croate vers son ailier (18e). Davino Verhulst n'a été inquiété qu'une seule fois sur un tir de Mpoku (36e). Le premier tournant de la rencontre a été le remplacement pour blessure de Steve De Ridder (41e) par Amine Benchaib, qui peu après a trompé Guillermo Ochoa (46e, 0-1).

A la reprise, Sa Pinto a tenté de rendre sa ligne médiane plus créative en sortant Merveille Bokadi pour Razvan Marin. Le Roumain s'est d'emblée montré dangereux (46e) mais la première bonne opération du Standard est venue de Marzo, le défenseur droit de Lokeren, qui a pris sa deuxième carte jaune (47e). C'est néanmoins par l'autre flanc que le but est venu sur un centre de Collins Fai pour Cop, peut-être aidé par son bras (52e, 1-1).

En supériorité numérique, les Rouches ont dominé, sans pour autant trouver la solution dans la défense adverse. Pour y remédier, Sa est monté au jeu à la place de Ndongala (68e). Après l'exclusion de Carlinhos pour un geste revanchard sur Tom De Sutter (87e), le match semblait fini mais Mpoku en a décidé autrement (90e+1, 2-1).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK