Le Standard monte au créneau dans le dossier "Batshuayi"

Michy Batshuayi
Michy Batshuayi - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Le Standard de Liège a envoyé ce mercredi un communiqué officiel, adressé à la FIFA, dénonçant les pratiques de Christophe Henrotay, agent en possession de la licence 'FIFA', dans le dossier "Batshuayi".

Michy Batshuayi est au centre des rumeurs depuis quelques semaines. Selon certaines informations, l’attaquant des Rouches pourrait quitter Sclessin cet hiver pour l’Angleterre (Arsenal ?) voir même pour Anderlecht. Ce mercredi, le Standard a décidé de monter au créneau pour défendre ses intérêts dans ce dossier et pour dénoncer via un communiqué adressé à la FIFA des comportements contraires à l’éthique sportive.

"Le Standard de Liège souhaite interpeller la FIFA concernant les pratiques de Monsieur Christophe Henrotay, agent sous licence 'FIFA', peut-on lire sur le site officiel du Standard.

Monsieur Henrotay a, durant les derniers mois, effectué un grand nombre de démarches auprès de plusieurs clubs (de Première League anglaise pour la plupart) afin de leur proposer d’acquérir Michy Batshuayi. Monsieur Henrotay tente ainsi de convaincre Michy de rompre son contrat avec le Standard de Liège, alors que celui-ci a récemment été réévalué et prolongé jusqu’en 2017.

Le club regrette cette manière de procéder, qui plus est lorsque le joueur lui-même a, à plusieurs reprises, répété et affirmé son désir de terminer la saison avec le Standard avec pour objectif de décrocher un titre collectif et, d’un point de vue individuel, terminer meilleur buteur de la compétition.

Notre club s’interroge concernant de telles manœuvres étant donné que l’agent Henrotay ne dispose d’aucun mandat du Standard pour entamer de telles négociations.

L’objectif final de l’agent en question semble être de vouloir vendre le joueur pour qu’il soit ensuite prêté dans un autre club de la compétition belge, ce qui ne présenterait, en aucun cas, une plus-value sportive pour Michy.

Le Standard de Liège tient dès lors à présenter ce dossier à la FIFA afin que soit respectée l’éthique sportive que souhaitent véhiculer les instances gouvernantes du football, tant au niveau du rôle des agents que de la bonne relation qu’entretiennent les clubs et les joueurs."

Nul doute que ce dossier déjà très tendu sera au centre des débats jusqu’à la fin du mercato hivernal.

 

G.Mahieu

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK