Le Standard de Leye s'offre un premier succès convaincant contre Waasland-Beveren, Amallah inscrit un joli doublé

Le Standard s’est imposé 3-1 face à Waasland-Beveren. Pour sa première en tant que coach, Mbaye Leye a opéré des choix payants, dans une rencontre dont l’issue s’est dessinée en deuxième mi-temps. Selim Amallah a libéré les Liégeois en inscrivant un doublé.

Les premiers choix du coach Mbaye Leye sont tranchés : il fait confiance à Hugo Siquet, titularisé à l’arrière-droit à la place d’un Laurent Jans absent de la feuille de match, et il donne le brassard de capitaine à Mehdi Carcela. Un Carcela qui s’illustre pour la première fois au quart d’heure de jeu. Il adresse un superbe ballon à son compatriote. Selim Amallah. Il faut un retour salvateur pour empêcher le Standard de mener au score. De l’autre côté du terrain, Waasland-Beveren démontre les qualités qu’on lui prête notamment via Koita, qui alerte Bodart après 24 minutes. Peu après la demi-heure, le Standard hérite d’un très bon coup franc devant le rectangle. Amallah se charge d’envoyer une frappe magistrale de puissance et de précision dans la lucarne de Nordin Jackers, qui est battu. Sans s’être procuré beaucoup de possibilités, le Standard est devant.

Hugo Siquet livre une bonne première à Sclessin : le back droit se montre très disponible offensivement et bien positionné à l’arrière. Peu avant l’heure de jeu, il adresse un centre tendu à Carcela dont la frappe est contrée. Le même Siquet tente un centre similaire à la 66e minute : il trouve Amallah qui s’était astucieusement infiltré : c’est 2-0 pour le Standard, et c’est un 4e but pour Selim Amallah qui devient meilleur buteur du Standard. A la 75e minute, la fête continue pour les Liégeois. Merveille Bokadi surgit pour inscrire le troisième but sur corner et plier définitivement la rencontre.

C’est également sur corner que survient la réduction de l’écart. Frey dévie une première fois un corner donné à la perfection. Dries Wuytens traîne au deuxième poteau et trompe Arnaud Bodart, qui avait sorti son premier gros arrêt du match sur l’action précédente. Le Standard repart à l’assaut et manque le 4-1, les remplaçants Shamir et Pavlovic se procurant des grosses possibilités.

3-1, c’est le score final. Mbaye Leye signe ses débuts en tant que coach par une victoire convaincante : le Standard a d’abord géré sa première mi-temps avant d’affirmer sa supériorité en seconde. Le choix de Hugo Siquet s’est avéré payant, Carcela s’est mis au service du collectif et Amallah a retrouvé son efficacité. Reste à confirmer cet élan positif au Cercle de Bruges, chez qui le Standard se déplacera dimanche à 16h. Au classement, les Rouches sont 10e avec 28 points, soit 4 de moins que OHL et Anderlecht qui se disputent la quatrième place qualificative pour les PO1.

Les compositions :

Standard : Bodart ; Siquet, Dussenne, Bokadi, Gavory ; Raskin, Bastien, Amallah ; Carcela, Muleka, Lestienne.

Waasland-Beveren : Jackers ; Schoonbaert, Vukotic, Bertone, Wuytens, Khammas, Wiegel, Mandjeck, Heymans, Koita, Frey.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK