Le Standard, avec une bourde de Valdes, défait par Saint-Trond

Le Standard s'est incliné contre Saint-Trond dimanche (1-2) à Sclessin dans le cadre de la 25e journée de Jupiler Pro League. Un doublé de Nick Proschwitz (43e et 60e) a répondu à l'ouverture du score d'Edmilson (21e). Le Standard fait la mauvaise opération du weekend dans la course aux play-off et pointe à la huitième place, à trois points de Zulte-Waregem et Charleroi, respectivement sixième et septième.

Ce match était l'occasion pour les supporters liégeois de voir pour la première fois à domicile le champion du monde Victor Valdés. Le Standard a très bien commencé la partie et a été récompensé par l'ouverture du score d'Edmilson. C'est Matthieu Dossevi qui, d'un dribble rapide, a éliminé son adversaire direct avant de centrer dans le petit rectangle pour Edmilson (1-0, 21e). Coupable d'un certain relâchement dans le troisième quart d'heure, le Standard a été rejoint. Sur un corner d'Allan, Victor Valdés n'est pas parvenu à se dégager, ce qui a permis à Erichot de tenter sa chance. Sur sa ligne, Santini a dégagé sur la tête de Nick Proschwitz, qui a marqué là un but cocasse (1-1, 43e).

Après un début de seconde mi-temps poussif de part et d'autre, les "Canaris" ont profité d'une erreur défensive de Réginal Goreux pour prendre l'avantage. Sur un long ballon, le défenseur liégeois s'est emmêlé les pinceaux et a gêné Valdés. Nick Proschwitz, qui n'en demandait pas tant, a inscrit un doublé (1-2, 60e). Le Standard a ensuite poussé pendant trente minutes et s'est procuré plusieurs occasions par Tetteh (64e), Dossevi (68e), Trebel (74e) et Kosanovic (84e). Sur un bon centre d'Edmilson, Dossevi a trouvé le poteau de Dutoit (82e). En toute fin de match, William Dutoit a réalisé une parade décisive devant Scholz (90e+4).

Au classement, le Standard est huitième avec 34 points et accuse trois points de retard sur Zulte-Waregem et Charleroi (37 pts). La lutte pour les play-off s'annonce âpre jusqu'au bout de la phase régulière. Saint-Trond passe quant à lui à neuvième position (29 pts).

Les infos sur les compositions :    

"On ne change pas une équipe qui gagne", voilà le dicton que Ferrera doit avoir en tête avant d'entamer ce match contre le STVV. Sauf que Enoh est suspendu ce dimanche. C’est Maniatis qui le remplace, malgré son manque de rythme. Angban, Soumahoro et Fernandes sont absents du côté trudonnaire. De Sart et Ono, deux anciens liégeois, débuteraient sur le banc.

Les compositions :

Standard : Valdes, Goreux, Scholz, Kosanovic, Fiore, Maniatis, Trebel, Dossevi, Boschilia, Edmilson, Santini
Banc: Hubert, Dompé, Andrade, Badibanga, Legear, Tetteh, Arslanagic

STVV : Dutoit, Bagayoko, Erichot, Kotysch, Dussaut, Gerkens, Rodrigues, Mahlangu, Raman, Cuevas, Proschwitz
Banc: Vanwelkenhuysen, De Sart, Hendrickx, Tchenkoua, Boli, Nirisarike, Ono

Arbitre : Geldhof

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK