Le Standard a failli rester dans le vestiaire à la mi-temps

Le Standard a failli rester dans le vestiaire à la mi-temps
Le Standard a failli rester dans le vestiaire à la mi-temps - © BRUNO FAHY - BELGA

Le Standard failli ne pas reprendre le match ce dimanche lors de la rencontre qui l'opposait au FC Bruges. Certains joueurs proposaient ce geste afin de protester contre l'arbitrage.

Passablement énervés par l'arbitrage, qu'ils jugeaient à deux vitesses, certains joueurs du Standard, dont Paul-José Mpoku, ont voulu faire un geste fort et ne pas remonter sur le terrain annonce la DH ce matin. Ils voulaient marquer ainsi les esprits après les phases qu'ils estimaient clairement en défaveur des Liégeois, comme la carte rouge de Enoh, la carte jaune de Mpoku et la non-exclusion de Vormer.

Le débat a fait rage dans les vestiaires et le président Duchatelet a même été appelé par Guy Luzon afin de participer au débat et donner son avis. Celui-ci, qui réfléchissait encore à la marche à suivre, n'a pas eu le temps de trancher, les joueurs revenant à un comportement plus modéré et décidant de reprendre le match alors que le Standard n'était mené que 1-0. Un non retour sur le terrain aurait été synonyme de forfait pour le Standard.

S. Rouquet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK