Le staff sportif du Standard mis au chômage complet pour cas de force majeure

Michel Preud'homme
2 images
Michel Preud'homme - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le staff sportif du Standard a été mis au chômage complet pour cas de force majeure en raison de la pandémie de coronavirus, a-t-on appris ce dimanche, alors que 80% du personnel administratif du club liégeois était déjà au chômage économique.

La Direction des Rouches réfléchit également à la mise au chômage de ses joueurs, mais elle attend la réunion de la Pro League programmée mercredi avant de se prononcer.

Les entraîneurs de Zulte Waregem ont eux aussi été mis au chômage partiel en raison de la pandémie de coronavirus, a indiqué ce dimanche à Belga le syndicat des joueurs Sporta.

Samedi, Sporta avait indiqué que l'Excelsior Virton, pensionnaire de D1B, était le premier club belge de football à demander de placer ses joueurs et son staff au chômage technique à cause de la pandémie de coronavirus.

"En cas de chômage technique, les sportifs sont limités à un salaire égal à 70% du salaire moyen, plafonné à 2.353,21 euros bruts par mois. Pour les autres employés, tels que les entraîneurs, la limite est placée à 2.754,76 euros par mois. Le montant pour les sportifs est plus bas car ils payent moins de contributions ONSS en Belgique", selon Sporta.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK