Le "puzzle" de Preud'homme n'a pas réalisé de "hold-up" : "La victoire de Genk est méritée à 100%"

Après sept matches sans défaite en championnat, le Standard n'a pas réussi à empêcher Genk de l'emporter 2-0 ce vendredi en ouverture de la 25ème journée de Pro League. Beau joueur, Michel Preud'homme reconnaît la supériorité limbourgeoise au cours de cette rencontre, mais ne peut s'empêcher de regretter l'absence - et même la maladie ! - de nombreux joueurs à plusieurs postes importants.

"La victoire de Genk est méritée à 100%, il n'y a rien à dire !, a affirmé Michel Preud'homme au micro de la Pro League. Pourquoi on n'a pas été à leur niveau ? On n'a pas d'avant (Obbi Oulare, Orlando Sa et Renaud Emond sont blessés, NDLR), on a deux milieux offensifs (Gojko Cimirot et Razvan Marin, NDLR) qui ont la grippe et qui ont dû être remplacés alors qu'ils constituaient le moteur de l'équipe dans les autres matches - à un moment, ils étaient morts tous les deux -, on a deux backs gauche indisponibles, un blessé, un suspendu... On peut faire du puzzle, mais à un moment, ça s'arrête ! On aurait pu, sur certaines situations, réaliser un petit hold-up si nos quatre joueurs offensifs avaient réalisé le bon geste. On a essayé, avec nos moyens actuels."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK