Le plaidoyer poignant de Fadiga sur le racisme : "Stop ça suffit, ça fait des années que cela dure"

Le monde du foot a encore été marqué par des actes de racisme ce week-end. Excédé par les cris des supporters de Guimaraes, Moussa Marega, l’attaquant de Porto, a quitté le terrain. Comble de l’ironie, il a reçu un carton jaune. Pour Khalilou Fadiga, chroniqueur de La Tribune, "ça suffit".

"Il est plus que temps que les dirigeants, les arbitres prennent leurs responsabilités. La loi stipule, qu’à partir du moment où il y a des insultes, des cris racistes, l’équipe qui reçoit (puisque c’est souvent d’elle qui s’agit) doit perdre le match sur tapis vert", souligne l’ancien international sénégalais.

Et Khali de s’interroger sur l’inaction des hommes en noir. "Quand vous avez mal mis votre chaussette, que votre maillot n’est pas dans le short, que vous l’enlevez pour fêter un but, il y a toujours une sanction. Mais quand il s’agit de cris racistes… il n’y a jamais de sanction. Il y a eu plein d’actions, mais jamais un arbitre n’est intervenu et a pris ses responsabilités en disant j’ai entendu des insultes. Ne me dites pas que l’arbitre principal, les juges de touches où le quatrième arbitre n’ont pas entendu les cris. Tout le monde l’entend mais personne ne fait rien."

Le constat est là, des actions de sensibilisation ont été menées. Malheureusement, les résultats ne suivent pas et les débordements continuent. Il faut donc agir différemment selon notre consultant. "On est toujours là avec des bonnes intentions. Stop, ça suffit. Ça fait des années que cela dure. Pour faire bien. Il faut juste couper. Il y a des cris, on arrête le match. Porto a gagné, ça s’arrête là. Il n’y a pas de discussion à avoir."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK