Le mercato d'Anderlecht ? Un fameux "(h)ic" de dernière minute, Dendoncker privé de sortie

Leander Dendoncker, Aleksandar Mitrovic, Lazar Markovic et Ryota Morioka
3 images
Leander Dendoncker, Aleksandar Mitrovic, Lazar Markovic et Ryota Morioka - © RTBF - Belga - AFP

Après les départs de Robert Beric (Saint-Etienne) et de Hamdi Harbaoui (Zulte Waregem), Anderlecht pensait réaliser un coup fumant en rapatriant Aleksandar Mitrovic, excédentaire à Newcastle. Mais l'affaire a capoté en dernière minute, et Hein Vanhaezebrouck ne pourra compter que sur deux véritables attaquants, Lukasz Teodorczyk et Silvère Ganvoula, pour terminer la saison...

Le come-back au Parc Astrid d'Aleksandar Mitrovic ne devait être qu'une formalité : arrivé à Neerpede mercredi en début de soirée, l'international serbe se disait alors "heureux d'être de retour", deux ans et demi après avoir quitté Anderlecht pour Newcastle.

Mais le séjour de Mitrogol sur le sol belge a tourné court : les Magpies n'ont finalement pas voulu céder leur attaquant de 23 ans aux Mauves, qui a finalement rejoint Fulham, en Championship, sur le buzzer.

Une arrivée de dernière minute "lazardeuse"

Les dirigeants bruxellois ont alors jeté leur dévolu sur Lazar Markovic, ailier droit de 23 ans qui peut également dépanner au poste d'attaquant. Mais si le pedigree de l'international serbe est aguichant, le joueur de Liverpool est en cruel manque de temps de jeu (en tout et pour tout, 63 minutes avec les... U23 cette saison !), et ses derniers prêts, à Fenerbahce, au Sporting Lisbonne et à Hull City, n'ont pas été couronnés de succès.

S'il entre dans les plans de Hein Vanhaezebrouck, Lazar Markovic devra acquérir du rythme avant de retrouver un niveau convenable. Et les play-offs, c'est déjà dans moins de deux mois...

Les autres arrivées à Anderlecht ? Celles de Kenny Saief (La Gantoise), Silvère Ganvoula (Malines, retour de prêt) et Ryota Morioka (Waasland-Beveren), la révélation du début de saison en Pro League.

Leander Dendoncker est resté, le secteur défensif n'a pas bougé

Ces quatre hommes devront donc pallier numériquement les départs de deux attaquants, Robert Beric et Hamdi Harbaoui, et de deux autres atouts offensifs, le capitaine Sofiane Hanni (Spartak Moscou) et le transfert entrant le plus cher du football belge, Nicolae Stanciu (Sparta Prague).

Le Sporting a donc perdu un titulaire indiscutable (Sofiane Hanni), et attiré deux joueurs (Kenny Saief et Ryota Morioka) susceptibles de prétendre dès à présent à une place dans le onze de départ de Hein Vanhaezebrouck. De quoi réjouir l'entraîneur du RSCA, prêt à offrir une chance aux jeunes de Neerpede ?

La direction bruxelloise peut par ailleurs se féliciter d'avoir maintenu son secteur défensif intact, et surtout d'avoir réussi à conserver Leander Dendoncker, malgré le rush final supposé de West Ham.

C'est donc offensivement que le bât blesse chez les champions en titre : Lukasz Teodorczyk n'est plus que l'ombre du buteur de la saison passée, Silvère Ganvoula semble un peu juste, et son joueur le plus décisif cette saison, Sofiane Hanni, encore auteur d'un triplé au Standard dimanche dernier, n'est plus là.

Quant au meilleur buteur actuel de la compétition, le Suédois Isaac Kiese Thelin, il n'a pas été rappelé de son prêt à Waasland-Beveren et terminera donc la saison chez les Waeslandiens.

Anderlecht s'est-il dès lors renforcé, ou déforcé durant ce mercato hivernal très particulier en raison de l'arrivée de Marc Coucke à la tête du club dans un mois ? Réponse dans les semaines à venir...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK