"Le licenciement de Zetterberg à cause du financier ? C'est un mensonge !" (PODCAST)

Nouvelle émission spéciale et PODCAST "Complètement (PAS) Foot", épisode 3 avec David Houdret, Pascal Scime et Nordin Jbari. Dans laquelle, entre autres, nous sommes revenus sur le licenciement de Pär Zetterberg par le Sporting d'Anderlecht.

Pascal Scime : "Il y a, il y a plein de choses à dire sur le licenciement de Par Zetterberg. La première chose qui me vient à l'esprit, c'est de se dire on vient de liquider, entre guillemets, un personnage qui représentait beaucoup pour les supporters. La deuxième chose, c'est que j'ai pas vraiment aimé, moi, la communication faite par le club autour du licenciement de Zetterberg où clairement, on annonce que, en pleine crise du coronavirus, le club a besoin d'argent et qui doit se séparer de Zetterberg parce qu'il coûtait trop cher. Et si vous lisez, même entre les lignes, le communiqué de la version officielle du Sporting d'Anderlecht, on pourrait presque croire que le Sporting a demandé un effort financier à Zetterberg et que ce dernier aurait refusé. Et que c'est aussi pour ça qu'il est qu'il a été viré.

Donc, la communication sur le cas Zetterberg, en tout cas de la part du Sporting d'Anderlecht, a été maladroite. Pour ne pas dire inélégante.

La troisième chose c'est que Karel Van Eetvelt, le nouveau, CEO, au fait, il fait son boulot tout simplement en tant que manager. Il vient, il fait un audit. Il voit tout ce qui va, tout ce qui ne va pas, ce qu'on peut améliorer, ce qu'on ne peut pas améliorer, et donc, il faut sans s'en séparer. Et en gros, lui, qu'est ce qui fait ? Il a vu que par rapport aux gains de parts Zetterberg, on parle d'un peu plus de 340 - 350 000 Euros par an. Et bien, il n'y a pas assez de rendement. C'est à dire qu'à la base pour ce salaire là Par Zetterberg a été débauché par Marc Coucke. Pourquoi? Pour faire du recrutement. Et là, au fait, au final, t'es payé autant pour être sur le banc, pour t'occuper des attaquants, pour t'occuper des jeunes. Et le CIO a peut être estimé que c'était trop. Maintenant, je pense honnêtement et là, je vais décharger un peu Karel Van Eetvelt. Je pense qu'il passe pour le méchant, mais à cause de Marc Coucke. Parce qu'au fait, c'est Marc Coucke qui est allé chercher Par Zetterberg, parce que c'était Par Zetterberg. On a vu que ça ne marchait pas pour des raisons X, Y ou Z. Indépendantes sans doute de Par Zetterberg. Et à un moment, quand vous êtes manager ou que vous êtes un capitaine de navire et que vous devez aller vite. Si vous voyez qu'il y en a un qui rame pas assez dans la bonne direction, vous devez vous en séparer. Donc il passe pour le méchant. Aujourd'hui, le nouveau CIO, mais il paye surtout une erreur stratégique, snas doute du président Marc Coucke."

Et de Nordin Jbari d'ajouter. "Plus globalement, on va revenir au début de son arrivée au Sporting d'Anderlecht. Là, c'est vrai je trouve que, alors que c'est mon ami, Par Zetterberg a fait une petite erreur au départ. Il a été pris par Coucke mais on ne savait pas dans quelle situation. Qu'est ce qui devait exactement faire? Alors, effectivement, il a eu un bon salaire. Mais bon, ça, c'est c'est son droit. Il a négocié et il n'a pas obligé Anderlecht a payer ce salaire là. Au début, on le voyait dans la tribune en costume et on ne savait pas ce qu'il faisait. Et puis, à un certain moment, il est descendu sur le banc. Donc là, ça change la donne. Il était adjoint ou conseiller ? Parce que conseiller ou adjoint, je suis d'accord avec Pascal, ce n'est pas le même salaire.

Donc, moi, je pense que ce licenciement, ce n'est pas un licenciement économique. C'est un licenciement, tout simplement.

On n'a plus envie de travailler avec cette personne. Mais alors il faut le dire. Parce que, quand on dit on licencie Zetterberg juste à cause des problèmes financiers de la situation d'aujourd'hui (NDLR: le Coronavirus), je pense que c'est un mensonge. Pour terminer, je précise que j'etais, via WhatsApp en train de discuter en live avec Par Zetterberg. Et donc, voila, il va bien. Il ne veut pas de polémique et il n'oublie jamais que pour lui, Anderlecht c'est son club!"

ABONNEZ-VOUS à nos PODCASTS "Complètement Foot"!

Cliquez sur le lien correspondant ci-dessous. Bonne écoute!

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK