Le dérapage de Luyindama après le Clasico coûte 5.500 euros au Standard

Le Standard puni
Le Standard puni - © Vincent Van Doornick - BELGAIMAGE

La commission des litiges d'appel de l'Union belge de football (URBSFA) a infligé vendredi une amende de 5.000 euros au Standard, en raison des chants inappropriés de l'ancien joueur Christian Luyindama après le Clasico contre Anderlecht. Une amende conditionnelle de 500 euros a également été rendue effective.

Luyindama était déjà un joueur de Galatasaray le 3 février dernier. Après la victoire du Standard 2-1 face à Anderlecht, le défenseur congolais a hurlé dans un mégaphone "puta Anderlecht" plusieurs fois avant que Zinho Vanheusden et Paul-José Mpoku le fassent taire.

Luyindama n'étant plus membre de l'URBSFA, il n'a pas pu être poursuivi. Mais le Standard n'a pas échappé à une sanction.

La police de Liège a établi un procès-verbal pour infraction à la loi football. La cellule football des affaires intérieures peut infliger une amende et une interdiction de stade à Luyindama.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK