Le coordinateur de l'enquête sur le Footgate n'a pas reçu d'éclaircissement de Veljkovic

Dejan Veljkovic
Dejan Veljkovic - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Ebe Verhaegen, le coordinateur de l'enquête menée par l'Union belge de football (URBSFA), a confirmé vendredi soir que parmi les 35 documents relatifs à la fraude dans le milieu du football qu'il a reçus de la part du parquet fédéral, il n'y a pas de précisions de la part du repenti Dejan Veljkovic.

L'enquête de Verhaegen porte sur les matchs FC Malines/Waasland-Beveren et Eupen/Mouscron de la dernière journée du championnat de l'an passé. Depuis sa nomination en novembre, Verhaegen a entendu 130 joueurs, entraîneurs, membres de la direction et arbitres. Désormais, Verhaegen veut surtout comparer les résultats de ses propres recherches avec ceux du parquet fédéral. Jeudi, le coordinnateur de l'enquête a obtenu l'autorisation de consulter une liste de 35 documents du dossier liés à la section des matchs truqués. Cependant, cette liste ne contient aucun éclaircissement de l'agent de joueurs repenti Dejan Veljkovic. "L'accès à l'enquête et aux copies est limité à une liste de 35 documents relatifs à la finalité disciplinaire. Les libérer ne met pas en danger les intérêts de l'enquête pénale", a déclaré le parquet dans un communiqué de presse.

Verhaegen a précisé qu'il s'agit de plus de 700 pages d'informations pertinentes. Elles ne servent pas seulement à vérifier les résultats de ses propres recherches. "Si de nouveaux éléments émergent, je ne manquerai pas de les utiliser pour la l'enquête de l'URBSFA", a confirmé le coordinateur.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK