Le Colombien José Izquierdo, médian du FC Bruges, sacré Soulier d'Or 2016

José Izquierdo (268 points) a obtenu le 63e Soulier d'Or ce mercredi soir. Le joueur du Club de Bruges succède à Sven Kums, lauréat il y a douze mois. Izquierdo, 24 ans, devance l'attaquant polonais d'Anderlecht Lukasz Teodorczyk (183 pts) et son coéquipier brugeois Ruud Vormer (86 pts). Izquierdo est l'ailier emblématique du Club de Bruges, champion de Belgique la saison dernière et finaliste déçu de la Coupe de Belgique face au Standard (1-2).

Le Colombien a reçu son trophée des mains du sélectionneur national belge, Roberto Martinez. "Je remercie tout le monde, le staff, les coéquipiers, l'entraîneur, le Président. Il y a beaucoup de monde à remercier. C'est grâce à leur confiance que je suis arrivé là et que j'ai pu montrer mes capacités", a commenté le Colombien.

L’entraineur de l’année : Michel Preud'homme

Ancien coach de La Gantoise et du Standard, le Brugeois Michel Preud'homme a été nommé entraineur de l’année 2016. C'est des mains de Aad De Mos, ancien milieu de terrain de Malines, Anderlecht et du Standard de Liège, que Michel Preud'homme a reçu sa récompense mercredi soir. Avec 395 points, il a devancé Felice Mazzu (152) et Francky Dury (139).

Michel Preud'homme, 58 ans, avait déjà remporté le Trophée Raymond Goethals 2016 qui récompense le meilleur entraîneur belge. L'entraîneur brugeois a mené son équipe au titre de champion 2015-2016 et en finale de Coupe de Belgique, perdue face au Standard (1-2). "C'est un honneur de gagner ce prix ce soir car il y a de plus en plus de bons entraîneurs en Belgique et ça se voit chaque week-end", a souligné le coach des Blauw en Zwart. Preud'homme succède au palmarès à Hein Van Haezebrouck (La Gantoise).

Le capitaine du Club de Bruges, Timmy Simons, a lui reçu une récompense nommée 'Lifetime Achievement Award'. Un prix qui récompense l'ensemble de la carrière du médian brugeois. Timmy Simons a reçu son prix des mains de Phillip Cocu, son ancien coéquipier au PSV.

Le gardien de l’année : Ludovic Butelle

Le gardien du Club de Bruges, Ludovic Butelle, a été désigné Gardien de l'Année lors de cérémonie de la 63e édition du Soulier d'Or. Pour sa première année avec le Club de Bruges, le portier français a reçu son trophée des mains Michel Preud'homme, son entraîneur et double vainqueur du Soulier d'Or.

Arrivé en janvier 2016, Butelle a pris une part prépondérante dans la conquête du titre la saison dernière. "J'ai une pensée pour tous les gardiens qui étaient en lice car c'est un métier ingrat parfois", a commenté Butelle après avoir remporté son prix. "Je remercie encore le Club de Bruges et mes coéquipiers", a-t-il conclu.

Butelle a devancé Silvio Proto (Anderlecht puis Ostende) et Matz Sels, le tenant du titre, qui a quitté La Gantoise pour Newcastle au terme de la saison passée.

L’espoir de l’année : Leon Bailey

Leon Bailey, transféré cet hiver au Bayer Leverkusen, a été élu Espoir de l'Année. Bailey a reçu son trophée des mains de Thorgan Hazard, joueur du Borussia Mönchengladbach. Sur le devant de la scène depuis deux saisons en Pro League, le jeune jamaïcain s'est offert un transfert huppé du côté du Bayer Leverkusen cet hiver. Absent lors de la cérémonie, Bailey a laissé l'honneur à son frère de prendre la parole en son nom. "Pour lui, je remercie le coach, les supporters et l'équipe du Racing Genk pour tout le temps passé là-bas", a-t-il déclaré.

Bailey a devancé au classement Wilfred Ndidi, qui était son équipier à Genk et joue aujourd'hui à Leicester, et Youri Tielemans (Anderlecht), vainqueur ces deux dernières années.

Le but de l'année : Ndidi face à Bruges

Fin avril, Wilfried Ndidi marquait ce splendide but face au Club de Bruges. Le médian genkois de 19 ans décochait un envoi du pied droit, flashé à 111 km/h, en pleine lucarne après un centre de Timothy Castagne. Une des révélations de notre championnat a d'ailleurs filé vers Leicester City, champion en Premier League la saison dernière.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK