Le Club de Bruges maintient sa confiance en Ivan Leko, de retour à l'entraînement vendredi

Le Club de Bruges a tenu à communiquer ce jeudi soir qu'il maintenait sa confiance en son entraîneur Ivan Leko, qui a passé la nuit dernière en cellule avant d'être entendu par le juge d'instruction ce jeudi et d'être libéré sans conditions dans la foulée.

Ivan Leko avait été interpellé mercredi par le parquet fédéral dans le cadre d’une vaste affaire de fraudes financières et de blanchiment d'argent, dans laquelle sont également évoqués des soupçons de matches truqués.

Selon son avocat, il ne restera rien de cette présomption. "La seule chose qui doit encore être expliquée est un paiement datant de 2015, bien avant qu'il ne soit entraîneur du FC Bruges. Il doit déterminer si une certaine somme d'argent a bien été déclarée mais il ne peut en aucun cas être question de blanchiment", a estimé Maître Walter Van Steenbrugge.

"Ce jeudi soir, nous avons eu une discussion très ouverte avec Ivan Leko et son avocat, précise le communiqué du Club de Bruges. Il en ressort qu'Ivan Leko a toujours agi de bonne foi. Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2015 et nécessitent un complément d'enquête. Ivan Leko y collaborera complètement, comme il l'a fait ces deux derniers jours. Le Club de Bruges ne voit donc aucune raison de rompre la relation de confiance qui le lie Ivan Leko, en tant que personne et en tant qu'entraîneur. Demain, l'entraînement aura donc à nouveau lieu sous la direction d'Ivan Leko."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK