Bruges s'adjuge le 'Topper' face à un Anderlecht toujours embourbé en fond de classement

Le Club de Bruges a longtemps buté sur la défense anderlechtoise et Hendrik Van Crombrugge mais a fini par sortir victorieux 2-1 du Jan Breydel Stadium dans le ‘Topper’ qui l’opposait à Anderlecht dimanche après-midi. Les Blauw en Zwart ont rapidement réagi au but d’ouverture de Nacer Chadli (5e) en égalisant sur un but contre son camp de Van Crombrugge. Le goal de la victoire est arrivé – de manière amplement méritée - en deuxième période des pieds de Krepin Diatta (69e).

Au classement après 8 journées, les Blauw en Zwart restent deuxièmes à un point du Standard mais comptent toujours un match de moins. Anderlecht occupe une triste 13e place avec 5 ponts et surtout cinq défaites au compteur.

Le résumé du match

De retour dans le groupe, Vincent Kompany s’installe sur le banc des remplaçants. Il opère quatre changements dans son onze de base par rapport au match contre l’Antwerp en alignant Gerkens, Luckassen, Amuzu… et Adrien Trebel qui joue ses premières minutes de la saison.

Bruges avec son trio Tau- Dennis- Diatta fait rapidement comprendre aux Mauves qu’ils passeront un après-midi compliqué. Pourtant après une frappe à ras du poteau de Percy Tau (2e), ce sont bien les Anderlechtois qui débloquent le marquoir. Nacer Chadli profite d’une mésentente entre Deli et Mignolet pour propulser le ballon au fond des filets (5e).

L’illusion ne dure que quelques instants. Vingt-cinq secondes après la remise en jeu, une tête de Dennis est repoussée maladroitement dans l’axe par Van Crombrugge qui dévie malchanceusement dans son propre but sur la reprise successive de Diatta (6e).

Bruges est revenu dans le match et le prend définitivement en main, privant totalement du ballon son adversaire. Il faut donc un grand Van Crombrugghe face à Tau (14e), Mitrovic (15e) et Dennis (43e) pour conserver le partage à la pause.

En deuxième mi-temps, les Mauves ne sont guère plus productifs offensivement. Ils se contentent de résister mais on le comprend rapidement, tout n’est qu’une question de temps. Van Crombrugge retarde l’échéance magistralement avec trois arrêts de haut niveau (55e, 61e et 67e).

Alors qu’Anderlecht manque le hold-up avec une énorme occasion pour Derrick Luckassen (63e), Bruges augmente la pression. Comme prévu, le mur anderlechtois – qui avait remarquablement résisté jusque là – ne peut que s’effondrer. Krepin Diatta surgit dans le rectangle et parvient enfin à surmonter Van Crombrugge.

Loin d’être rassasié, Bruges continue de pousser mais avec beaucoup moins d’intensité. Privé de ballon, Anderlecht ne peut rien montrer et ne peut pas profiter du retour de Trebel, pourtant au point physiquement avec 90 minutes à son actif.

Bien esseulé devant, Nacer Chadli n’a pas pu faire grand-chose pour pallier les carences de la troisième attaque la moins prolifique de Pro League devant Waasland-Beveren et Eupen.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK