La Tribune, Stephan Streker : "Quand je pense à Steven Defour, je pense au titre du Standard en 2008"

Steven Defour a annoncé ce lundi qu’il mettrait un terme à sa carrière de joueur professionnel à la fin de cette saison. L’occasion d’échanger sur le Malinois de 32 ans lors de l’émission La Tribune, lundi soir.

Stephan Streker a évoqué le titre de champion de Belgique en 2008 et le retour de Defour chez les Malinois : "Il était quand même retourné à Malines alors que le KV était très fort au milieu de terrain, il y avait une concurrence terrible. Il restera à jamais comme un des hommes essentiels du titre de 2008, 25 ans après. Il était capitaine, il avait 19 ans. Il était l’idole absolue de Sclessin avant un choix de carrière très bizarre. Maintenant, il ne peut plus y retourner, ce qui est très dommage pour lui, je trouve. Quand je pense à Steven Defour, je pense vraiment au titre en 2008 avec le Soulier d’Or remis par Zidane et le match qu’il fait ce jour-là."

On sentait bien qu’il était sur la pente descendante

Un retour à Malines qui n’a pas eu le succès que le Soulier d’Or 2007 pouvait espérer et sa condition physique et mentale n’ont fait qu’empirer, selon Thomas Chatelle : "Ça n’a jamais redécollé comme il l’aurait espéré à Malines, malheureusement pour lui. C’était le retour aux sources, dans un club où il avait grandi, où il avait évolué. On sentait bien qu’il était sur la pente descendante et qu’au niveau du corps, ça ne suivait plus. Du coup, au niveau mental, ça devient compliqué."

Ça reste l’un des meilleurs milieux de terrain de ces 20 dernières années

Avec 52 sélections et deux buts en équipe nationale, Philippe Albert pense que Defour aurait mérité plus chez les Diables : "Ce n’est pas assez quand on voit son talent, si jeune, il a déjà tout gagné en Belgique. Dommage qu’à l’étranger ça se soit moins bien passé. Quand vous avez fait le tour en Belgique, c’est toujours plus agréable de terminer sur une bonne note à l’étranger, malheureusement pour lui, ce n’est pas le cas. Maintenant, ça reste l’un des meilleurs milieux de terrain de ces 20 dernières années."

Cécile De Gernier, quant à elle, reste déçue de la carrière de l’ancien champion de Belgique, mais espère qu’il pourra inspirer les plus jeunes : "Les deux titres, 25 ans après, j’étais encore assez jeune pour vivre cela en tant que supportrice acharnée à cette époque-là. C’est vrai que ça me marque là-dessus, mais je trouve que c’est dommage, il y a eu pas mal de gâchis par la suite. On ne va pas revenir sur les raisons du pourquoi, je crois que sa carrière a été, telle qu’elle a été, mais c’est la preuve qu’il y a un exemple à donner à des jeunes pour suivre un plus beau chemin."

On parlait de lui comme un nouveau Wilfried Van Moer

Selon Thierry Luthers, "il n’a pas eu la carrière que son talent permettait de promettre lorsqu’il avait 19 ans, regardons Witsel et Fellaini, si on les met en parallèle. Il y a une image qui reste, c’est ce but, sous la pluie en Ecosse avec les Diables rouges qui était un match où il y avait ces milliers de supporters belges. On parlait de lui comme un nouveau Wilfried Van Moer en 2008 et il n’a pas eu la trajectoire tout à fait identique."

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK