La Tribune : les débuts de Mbaye Leye au Standard sous la loupe

Mbaye Leye affiche un bilan chiffré parfait de six points sur six avec le Standard depuis qu’il est T1. Le jeu n’y est pas encore forcément, mais les résultats sont là, et pour une bonne partie du plateau de La Tribune, c’est par là qu’il faut commencer. Gagner, engranger des points et de la confiance et puis seulement définir une identité tactique et retrouver du jeu. Mais globalement, les débuts de Leye comme coach sont salués.

Nordin Jbari, souligne les prises de position de l’entraîneur : "Ce qu’il a fait avec Carcela c’est très malin. Il met le groupe avec lui, il met le joueur avec lui. Il parle aussi beaucoup en bien de ses joueurs. Il est très intelligent dans la communication et dans l’affectif. En règle générale, ça peut fonctionner, surtout dans des équipes comme le Standard."

Stephan Streker est plutôt sous le charme également : "Il est malin et politique, ce qui n’est pas un défaut selon moi."


►►► À lire aussi : Simon Mignolet : "Avec les Diables, je veux bien gagner l’Euro cette année"


Notre journaliste, Eby Brouzakis a lui été marqué par un autre comportement de Mbaye Leye : "Vous avez vu un détail qui m’a interpellé ? Pour le moment il ne fête pas beaucoup les buts. Il est conscient du travail à accomplir. Il veut envoyer un signal à ses joueurs 'OK, on a marqué mais… '." L’avis est unanime, si les débuts sont satisfaisants en termes de points, il reste beaucoup de boulot à ce Standard-là. Cécile De Gernier va dans le même sens : "Il l’a dit la semaine dernière qu’il ne voulait pas s’enflammer et qu’il voulait rester lucide sur ce qui se passait". Stephan Streker est du même avis : "On s’est dit la même chose sur la célébration très calme d’Eden Hazard quand il avait marqué juste avant sa nouvelle blessure. Il y a un point commun. C’est cette façon de dire qu’il y a encore des choses à faire. C’est une façon de communiquer. Garder une énergie basse par rapport à ça, c’est très souhaitable."

Cécile De Gernier pour conclure : "On l’a entendu tout le match dire " caractère, caractère, caractère ". On voit qu’il n’a pas eu le temps d’installer tous ses principes tactiques non plus, et qu’il y a de la grinta et du plaisir à retrouver sur le terrain."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK