La Pro League réfléchit à anticiper la fin du mercato et à ajouter la ligne virtuelle du hors-jeu à l'arbitrage-vidéo

La Pro League réfléchit à anticiper la fin du mercato estival
La Pro League réfléchit à anticiper la fin du mercato estival - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le Président de la Pro League Marc Coucke a annoncé mardi que le conseil d'administration de la Pro League réfléchissait à anticiper la période du mercato estival. Alors que la dernière période de transferts s'est terminée le 31 août dernier, la Pro League envisage dans le futur de mettre fin aux transactions dans les alentours du 15 août.

"Ce n'est pas bon pour le football et les supporters qu'il y ait encore des transferts alors que le championnat a déjà commencé depuis déjà cinq journées", a déclaré Marc Coucke au terme des réunions du conseil d'administration et de l'assemblée générale de l'Union Belge. Si les discussions n'en sont qu'à leur début, le conseil d'administration s'est montré favorable à s'aligner sur les dates du mercato italien qui a pris fin le 17 août, a indiqué Coucke. "Il faut faire aussi face à la réalité. Nous ne pouvons pas anticiper de trop le mercato et le faire terminer à la mi-juillet. Cela ne passera pas auprès de la FIFA", a-t-il encore précisé.

"Cela reste une hypothèse de travail et ce n'est pas une décision ferme", a ajouté le CEO de la Pro League Pierre François.

Une ligné imaginaire de hors-jeu pour le VAR?

La Pro League envisage aussi de mettre à disposition du VAR (arbitrage-vidéo) la ligne virtuelle du hors-jeu. Cette ligne imaginaire calculée et rendue visible par ordinateur permet de déterminer plus facilement une position de hors-jeu et n'est actuellement pas à disposition des arbitres vidéos belges.

"Sur base de l'évolution de la technologie, nous envisageons d'ajouter cet élément au VAR", a expliqué Marc Coucke. Le CEO Pierre François a précisé qu'il fallait encore avoir l'accord de la FIFA en la matière (NDLR: ce qui ne posera pas de problèmes car ce système est déjà d'application à l'étranger) et surtout trouver un terrain d'entente avec le fournisseur, tant du point de vue technique que du point de vue économique. Il faudra aussi que les clubs marquent leur accord.

Durant les discussions au sujet de l'arbitrage, Marc Coucke a en outre partagé son souhait de mettre en place des règles éthiques sur la manière de s'exprimer avec respect vis à vis du corps arbitral. Cette demande du président, validée par le conseil d'administration, "fera l'objet d'une réflexion", a assuré Pierre François, chargé de préparer un texte à ce propos et de le soumettre au conseil d'administration d'abord et à l'assemblée générale ensuite.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK