Pierre François : "Le projet de Super League est inacceptable et ne doit pas être négocié "

Alors que douze clubs ont annoncé la création d'une Super League fermée pour concurrencer la Ligue des Champions, soulevant un vent de rébellion générale, les réactions sont nombreuses. L'UEFA, à travers son patron Aleksander Ceferin, a annoncé de lourdes sanctions à l'encontre des clubs qui participeraient à cette compétition. De nombreuses autres personnalités du monde du football sont également montées au créneau.

La Pro League, a elle, via Pierre François, affiché son soutien à l'UEFA à travers un communiqué de presse : 

"Le projet de Super League est inacceptable et ne doit pas être négociéIl n’est pas concevable que l’on puisse envisager de distribuer les places d’une compétition supra-nationale sans avoir égard aux résultats des championnats domestiques. Cela ruinerait pour bonne part la valeur de celles-ci et ainsi indirectement la continuité des clubs professionnels aux quatre coins de l’Europe. Une ligue fermée est aux antipodes de la conception européenne du football de haut niveau et constituerait une violation flagrante des règles en matière de concurrence. Il n’est pas admissible de vouloir prendre le contrepied de la volonté clairement exprimée par les fans. La solidarité doit guider les choix des dirigeants au niveau européen car de ceci dépend la solidarité nécessaire aussi au niveau national".

"They want to walk alone, but they never will!", a par ailleurs insisté la Pro League. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK