La Gantoise s'offre Yuya Kubo, mais n'a pas clôturé son mercato

 Ivan De Witte, Michel Louwagie et Yuya Kubo
Ivan De Witte, Michel Louwagie et Yuya Kubo - © DIRK WAEM - BELGA

La Gantoise a présenté ce jeudi son nouveau renfort, l'international japonais Yuya Kubo, qui vient des Young Boys de Berne pour une somme estimée à 3,5 millions d'euros. Ce qui fait de l'attaquant japonais un des plus gros transferts gantois.

"Cela ne met pas plus de pression, mais je suis venu pour bien prester", déclare Kubo, qui a signé pour trois ans et demi. "C'est pour cela que je suis venu ici. Je dirais que le niveau du championnat belge est un peu plus relevé que celui du championnat suisse. J'espère que j'aurai le soutien des supporters. La Gantoise constitue pour moi un nouveau départ. C'est un bon tremplin pour ma carrière. J'ai déjà pu parler avec l'entraîneur mercredi, et cela s'est très bien passé. Il m'a donné l'impression que j'étais le bienvenu et qu'il avait besoin de moi. J'aimerais déjà être présent au coup d'envoi du match contre Bruges dimanche. Je connais l'importance de cette "bataille des Flandres" pour les supporters, mais pour moi, tous les matches sont importants", ajoute le nouveau numéro 31 des Buffalos. "C'était aussi le numéro que j'avais lors de mes débuts pros au Japon et à Berne".

S'il ne nie pas que La Gantoise a dû casser sa tirelire pour s'offrir l'international japonais, le manager gantois Michel Louwagie affirme qu'il ne s'agit pas du plus gros transfert réalisé par les Buffalos.

"Je ne cite jamais de chiffres, mais je peux dire qu'il ne s'agit pas du transfert le plus cher que nous ayons réalisé, même si c'est un des plus onéreux de notre histoire", déclare Louwagie. "Les premières négociations datent de juillet-août. Nous n'avions alors pas pu conclure un accord. Cela s'est débloqué ces derniers jours et nous avons heureusement pu réaliser le transfert. Tout le monde a tenu sa parole, malgré l'intérêt d'un autre club belge. Cela n'a pas toujours été le cas dans le passé".

Yuya Kubo vient s'ajouter à la longue liste des transferts réalisés par Gand durant ce mercato de janvier. "Et ce n'est pas fini", dit le président Ivan De Witte. "Nous allons encore dévoiler le nom d'un nouveau renfort ce vendredi. Notre première ambition est d'être en play-offs I, ensuite nous verrons plus loin. Nous continuons d'investir dans l'avenir et ce sera encore le cas dans les mois et années à venir".

L'arrivée de Yuya Kubo permet de situer Gand sur la carte aux yeux des Japonais. "Nous n'avons pas engagé le joueur pour des raisons commerciales ou extra-sportives. Nous le suivons depuis longtemps", explique De Witte.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK