La ePro League est née : "Nécessaire de prendre le train du e-gaming en marche"

La ePro League est née : "Nécessaire de prendre le train du e-gaming en marche"
La ePro League est née : "Nécessaire de prendre le train du e-gaming en marche" - © Tous droits réservés

L’e-gaming, un phénomène en expansion. La Pro League de football s’apprête à lancer le tout premier championnat du genre. La phase d’inscription a débuté hier. Le principe est que tout joueur amateur, âgé de 16 ans minimum, ait la possibilité de devenir champion de Belgique au terme de diverses phases de compétition, et même des Play Offs. Manuel Jous a promené son micro entre les manettes des e-gamers.

Triangle, carré, croix, L1, R2. Ces codes familiers des e-gamers remplacent ceux, plus traditionnels, des terrains. Mais pour Pierre François, il n’y a pas d’incompatibilité entre football de salon et football de prairie.

"On constante que les e-gamers s'intéressent au football et vont voir les matches ou le pratique. Et on a vu combien nos Diables s'intéressent aux cotes qu'ils reçoivent dans le jeu. Ils sont donc intéressés par le e-sport", le patron de la Pro League. "Il était nécessaire de prendre le train du e-gaming en marche".

Le principe de cette première ePro league est simple. Il suffit de s’inscrire sur internet et de choisir son club (en l’occurrence l’un des 16 clubs de D1A). Mais contrairement à la vraie vie, tous sont ici sur pied d’égalité. Bruges n’est pas plus fort que Mouscron, Anderlecht pas meilleur qu’Eupen. Cela grâce à un mode de jeu spécifique.

"La Pro League a choisi le mode 85. C'est-à-dire que la moyenne de l'équipe sera de 85. Pour moi, c'est un bon choix. Cela permettra de désigner le meilleur e-player", se félicite Philippe Bouillon, le manager esport du Sporting de Charleroi.

Au fil de la saison, les joueurs amateurs pourront être rejoints par les quelques egamers professionnels engagés par les clubs.

"Je pense que le grand public n'arrive pas encore à prendre en compte le fait que le e-sport ce n'est pas seulement jouer devant à la console. C'est un réel mode de vie et une image à défendre par le biais des réseaux sociaux", souligne Zakkaria qui entame sa 2è saison sous les couleurs anderlechtoises.

Les inscriptions sont ouvertes via le site www.proximus-esports.be

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK