L'Union rejoint le Standard dans les arrêts de jeu et reste invaincu en play-offs II

Pour la deuxième fois d'affilée, le Standard a été privé de la victoire dans les arrêts de jeu après l'égalisation - méritée - de l'Union Saint-Gilloise (2-2), leader du Groupe A, ce vendredi soir au Stade Roi Baudouin en ouverture de la troisième journée des play-offs II.

Les hommes d'Aleksandar Jankovic, qui manquent l'opportunité de se rapprocher à deux points de la première place occupée par leurs adversaires du soir, stagnent à l'avant-dernière place du Groupe A avec un bilan de deux points sur neuf et pourraient même se retrouver derniers en cas de succès de Waasland-Beveren face à Malines samedi.

Quant aux Unionistes, après deux victoires, ils ont dû puiser dans leurs ressources pour aller arracher un point lors de leur "match de l'année". Les hommes de Marc Grosjean conserveront, à coup sûr, la tête du Groupe A au terme de cette troisième journée.

Le Standard, qui a aligné un... quarantième joueur différent en championnat cette saison en la personne du milieu défensif Merveille Bope Bokadi, a pensé faire basculer la rencontre en sa faveur en fin de première période, lorsqu'Orlando Sa (32' 1-1) et Ishak Belfodil (45' 1-2) ont annihilé les effets du but d'ouverture de Yannick Aguemon (13' 1-0).

Mais en seconde période, les Unionistes ont finalement réussi à trouver la faille dans la défense liégeoise dans les arrêts de jeu de la rencontre via Pietro Perdichizzi (94' 2-2). La fête pouvait commencer dans les travées du Stade Roi Baudouin...

Le résumé de la rencontre

L'Union débute son "match de l'année" face au Standard devant plus de 10.000 spectateurs réunis dans les tribunes du Stade Roi Baudouin.

Et après moins de 13 minutes de jeu, les supporters unionistes ont déjà une très bonne raison de se réjouir : les Bruxellois partent en contre, Yannick Aguemon et Nicolas Rajsel combinent et se jouent facilement de trois Liégeois. Yannick Aguemon est à la conclusion et ajuste Jean-François Gillet à bout portant : c'est 1-0 !

Alors que le Standard tente de mettre le nez à la fenêtre, c'est l'Union qui passe tout près de doubler la mise à la 25ème, mais la frappe de Nicolas Rajsel s'en va mourir sur le poteau de Jean-François Gillet. Moins de deux minutes plus tard, le Français remet le couvert, mais cette fois, son envoi s'envole au-dessus du but.

Les Liégeois réagissent et à la 32ème, Jonathan Legear centre devant Adrien Saussez, qui ne peut que dévier le cuir. Orlando Sa passe par là et se jette pour rétablir l'égalité : 1-1 !

Le Standard insiste, et juste avant la mi-temps, Benito Raman centre en retrait vers Orlando Sa, qui amortit le ballon pour Ishak Belfodil. Un caviar pour l'Algérien, dont la frappe puissante ne laisse aucune chance à Adrien Saussez : le Standard prend les commandes de la rencontre à la pause (45' 1-2).

Une égalisation dans les arrêts de jeu

Les Unionistes dominent le début de la seconde période, qui voit Jonathan Legear, blessé, céder sa place à Jérôme Déom à l'heure de jeu.

Malgré leur domination territoriale, les hommes de Marc Grosjean ne parviennent qu'épisodiquement à amener le danger devant la cage de Jean-François Gillet lors d'une seconde mi-temps très décevante et pauvre en occasions. Les Liégeois, quant à eux, ne s'aventurent que très rarement dans la moitié de terrain bruxelloise, ce qui permet à Adrien Saussez de passer une fin de soirée très tranquille.

Mais dans les arrêts de jeu de la rencontre, Pietro Perdichizzi remet d'un coup de tête rageur les deux équipes à égalité et permet à l'Union d'arracher un point mérité (94' 2-2). Du côté du Standard, c'est la deuxième fois d'affilée qu'on se fait rejoindre dans les arrêts de jeu lors de ces play-offs II !

La composition des équipes

"On ne change pas une équipe qui gagne" : Marc Grosjean reste fidèle à cette expression après les deux succès des Unionistes en play-offs II et aligne à nouveau le même onze de base.

Les Bruxellois, qui n'hésitent pas à parler de "match de l'année" face au Standard, un adversaire affronté pour la dernière fois il y a 44 ans, sont au complet à l'heure d'affronter les Liégeois devant plus de 10.000 personnes au Stade Roi Baudouin.

Aleksandar Jankovic, sur un siège éjectable depuis quelques semaines, est lui privé de plusieurs éléments offensifs. Edmilson et Matthieu Dossevi sont blessés, tout comme Eyong Enoh, alors que Darwin Andrade est suspendu.

Milos Kosanovic est préféré à Konstantinos Laifis aux côtés d'Alexander Scholz en défense centrale, tandis que Merveille Bope Bokadi remplace Eyong Enoh au poste de milieu défensif.

Union Saint-Gilloise : Saussez, Mpati, Cabeke, Vandiepenbeeck, Martens, Morren, Massengo, Rajsel, Da Silva, Aguemon, Mombongo

Standard : Gillet, Fiore, Kosanovic, Scholz, Fai, Bokadi, Marin, Belfodil, Raman, Legear, Sa

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK