L'Union belge satisfaite du timing de la décision autour de Charleroi-Standard

La Cour belge d'arbitrage pour le Sport (CBAS) a décidé de maintenir la non-attribution des points à Charleroi et au Standard suite à l'arrêt du derby wallon du 4 décembre dernier. Les 'Rouches' avaient écopé d'un match à huis clos par la chambre extraordinaire de la commission des litiges de l'Union belge de football, mais cette sanction-ci a été levée par la CBAS. L'Union belge est satisfaite qu'une décision soit tombée dans les temps.

"La Fédération Belge de Football (URBSFA) a pris connaissance de la décision de la CBAS (Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport) eu égard au match arrêté entre le Sporting du Pays de Charleroi et le Standard de Liège du 4 décembre 2016", a réagi l'Union belge. "Pour l'URBSFA, en tant qu'organisateur de la compétition, et pour tous les clubs, il était important qu'une décision finale intervienne à cet égard le plus rapidement possible et certainement avant la fin de la phase classique de la Jupiler Pro League."

Les motivations de la CBAS n'ont pas encore été dévoilées. Selon Herman Verbist, président de la commission d'arbitrage qui a examiné le dossier, il ne sera probablement possible de les consulter qu'à partir de mardi.

La décision de la CBAS prive le Standard de 3 points et éloigne un peu plus le club liégeois des play-offs I. Le Standard est 9e du classement avec 37 points, à 7 unités de la 6e place de Charleroi, alors qu'il reste trois journées avant la fin de la phase classique du championnat.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK