« L'Union belge respectera tous les droits de la défense » affirme son avocate

Elisabeth Matthys
Elisabeth Matthys - © DIRK WAEM - BELGA

La commission des litiges d'appel de l'Union belge de football (URBSFA) respectera tous les droits de la défense dans la procédure ouverte à l'encontre des clubs du FC Malines, de Waasland-Beveren et de 13 autres accusés, a assuré jeudi l'avocate de la fédération Elisabeth Matthys devant le tribunal de l'entreprise de Bruxelles.

"Les règlements de la fédération ont été validés par tous les clubs", a rappelé l'avocate. "Et maintenant ces clubs veulent soudainement que ces règles ne soient pas appliquées."

Selon elle, l'URBSFA n'a pas davantage accès au dossier judiciaire que les parties qui font l'objet des poursuites. "Les éléments communiqués par le parquet fédéral l'ont été de manière parfaitement légale et toutes les parties y ont accès. La commission des litiges d'appel de l'Union belge de football n'a donc pas entièrement fondé son dossier sur base du dossier pénal, contrairement à ce qu'affirme le FC Malines."

"La procédure interne respecte toutes les règles légales et tous les droits de la défense seront respectés", a-t-elle assuré. "Tous les arguments avancés ici peuvent parfaitement l'être devant la commission des litiges. Cette procédure n'est pas non plus ouverte en urgence", a ajouté l'avocate.

L'avocat van Lokeren, maître Walter Van Steenbrugge, s'est interrogé sur la compétence du tribunal de l'entreprise: "selon les règles fédérales que tous les clubs ont signées, seuls les organes disciplinaires de l'Union belge sont compétents pour ce type de litige".

Le FC Malines, Waasland-Beveren et treize autres accusés ont été cités à comparaître devant la commission des litiges d'appel de l'URBSFA dans un scandale de match truqué qui a pu se produire à la fin de la saison dernière. Six audiences doivent avoir lieu entre le 18 et le 28 mai. Le jugement définitif est attendu avant le 30 juin. Selon le KaVé, ses droits à la défense sont violés. Le club réclame devant le tribunal de l'entreprise l'annulation de cette procédure. D'autres clubs interviennent dans cette affaire : Beerschot-Wilrijk et Lokeren du côté de l'URBSFA et Waasland-Beveren et l'agent de joueurs Dejan Veljkovic du côté de Malines.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK