L'homme du match Gillet : "On a donné notre vie pour arracher ce point"

0-0 sur la pelouse d’Anderlecht : le Standard a obtenu un match nul courageux après l’exclusion très rapide de Filip Mladenovic. L’homme du match est plus que vraisemblablement Jean-François Gillet. "Il y a eu du boulot ce soir. On était réduit à dix après deux minutes, il fallait que je fasse quelque chose en plus qu’aujourd’hui. On vient d’une période assez négative donc j’espère que ce match a soudé le groupe. On a été en difficulté mais on a donné notre vie pour arracher ce point. Je crois que c’est l’esprit que les supporters veulent voir. J’espère que c’est le début d’une longue série de prestations comme cela", a souligné Gillet au micro de notre collègue RTBF Benjamin Deceuninck après la rencontre.

Et d’ajouter : "Il y aura peut-être un peu d’émotion ce soir. Mais je suis fatigué, je crois que je vais bien dormir."

Depuis deux rencontres, l’ancien gardien du FC Malines a retrouvé sa place entre les perches liégeoises. Il avait été écarté au profit de Guillaume Hubert"Au début, j’ai eu du mal mais je n’ai rien dit. Je restais à ma place et je me suis entrainé à fond. J’étais aussi derrière l’équipe. On me redonne ma chance et j’essaie de la prendre au maximum", a-t-il poursuivi.

Une situation complexe mais l’amitié entre Jean-François Gillet et Guillaume Hubert est bien présente : "On entretient un super rapport avec Guillaume. On s’entend bien, c’est vraiment un bon mec et un excellent gardien. Ce n’est pas facile d’évoluer à ce niveau au Standard donc on s’encourage et on sait, l’un pour l’autre, que ce n’est pas facile. Notre rapport est solide et c’est bien comme cela."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK