De 1-4 à 3-4 : Anderlecht se fait peur à Malines pour la première de Vanhaezebrouck

Anderlecht s'est fait peur inutilement ce vendredi soir en s'imposant 3-4 à Malines en ouverture de la 10ème journée de Pro League. Grâce à cette victoire, les Bruxellois, qui menaient 1-4 à la pause, s'isolent provisoirement à la troisième place du classement à six points du leader brugeois, qui compte toutefois un match de moins.

Pour sa première à la tête d'Anderlecht, Hein Vanhaezebrouck décide de titulariser Frank Boeckx, et donc de laisser son ancien protégé Matz Sels sur le banc, mais aussi le jeune Pieter Gerkens et Sven Kums, son maître à jouer lorsqu'il a conquis le titre en compagnie de La Gantoise. Lukasz Teodorczyk est lui préféré à Hamdi Harbaoui (et, accessoirement, à Robert Beric) à la pointe de l'attaque bruxelloise.

Derrière des Casernes combles, le 3-4-3 (avec Leander Dendoncker à droite de Kara en défense) de HVH souffre en début de rencontre, mais la domination du KaVé est stérile.

Des Bruxellois très efficaces en première période

Il faut attendre la 18ème minute de jeu pour assister au premier tir cadré et... au premier but : Pieter Gerkens est lancé en profondeur par la tête de Lukasz Teodorczyk et se présente seul devant Colin Coosemans, qu'il trompe aisément : 0-1 !

Sven Kums passe tout près de doubler la mise dix minutes plus tard, mais sa frappe dévissée du pied droit passe juste à côté du but, alors que Colin Coosemans semblait battu (28').

Ce n'est que partie remise : à la demi-heure, la défense malinoise est une nouvelle fois aux abonnés absents, Henry Onyekuru remporte son duel face au portier malinois et inscrit son cinquième but de la saison (30' 0-2).

Mais à la 34ème, une frappe anodine de Rob Schoofs est déviée par Kara au fond de ses propres filets : 1-2, les troupes de Yannick Ferrera reprennent espoir !

L'espoir malinois est toutefois de courte durée : Henry Onyekuru fait le show dans une défense locale décidément peu inspirée ce vendredi soir et envoie une prune au fond des filets du malheureux Colin Coosemans (38' 1-3).

Juste avant la pause, Adrien Trebel trouve subtilement Lukasz Teodorczyk dans le dos d'une défense malinoise une nouvelle fois aux abois. Le Polonais y va lui aussi de son petit but (44' 1-4).

Une fin de match tendue pour les Mauves

Peu avant l'heure de jeu, l'attaquant polonais passe à quelques centimètres du doublé, mais sa frappe est sauvée sur la ligne par Edin Cocalic. Sur le contre, Nicklas Pedersen se joue de Leander Dendoncker et réduit le score d'une tête plongeante (60' 2-4).

Anderlecht contrôle la rencontre, mais alors qu'on entre dans les arrêts de jeu, Hassane Bandé inscrit le troisième but malinois (91' 3-4) et donne des sueurs froides aux supporters des Mauves.

Malgré un dernier raté de Lukasz Teodorczyk devant Colin Coosemans, le score n'évoluera plus : Anderlecht s'impose 3-4 pour la première - mémorable - de Hein Vanhaezebrouck à ses commandes !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK