L'efficacité de Bruges sur phase arrêtée, la parcimonie de MPH : les stats de la 6e journée de Pro League

Le Club de Bruges a une nouvelle arme : les phases arrêtées !

Sur les 19 buts inscrits par les gazelles depuis le début de saison, les Blauw en Zwart ont planté plus de la moitié sur phases arrêtées… 10 au total et un de plus depuis ce dimanche grâce au géant Ivoirien, Simon Deli !

Le Standard a été battu hier et pourtant l’équipe de MPH est celle qui tire le plus souvent au but depuis le début de la saison : 97 tentatives au total, soit une moyenne de plus de 16 tirs par rencontre en six matches à peine ! Performance qui méritait d’être soulignée.

Samatta est revenu à égalité avec Renaud Emond ce dimanche. Non pas au classement des buteurs où il est toujours en tête avec Mbokani mais au classement des joueurs ayant frappé le plus souvent au but : 22 tirs au total pour 5 buts.

Cela donne un bulletin intéressant : 23% de réussite et une volonté de la part de Genk de les garder coûte que coûte… Nicholson, le nouveau joueur de Charleroi, a surpris tout le monde samedi à Waasland. Mais surtout Gabriël, le portier du Freethiel, trop loin de son but et trompé par une frappe lointaine : 34 mètres… Le Jamaïcain a frappé fort pour sa première zébrée.

En faisant monter au jeu Denis Dragus en fin de match, MPH a utilisé son 19ème joueur différent depuis la fin juillet. Comme Charleroi, le Standard utilise peu de joueurs par rapport à la concurrence. La palme de la consommation revient à Anderlecht avec 25 joueurs utilisés et c’est loin d’être fini puisque le mercato se termine dans quelques heures…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK