L'assist surréaliste de "Ahmed" Coosemans qui offre un point à Malines

Des gardiens qui montent en fin de match, on en voit régulièrement. Ceux qui se montrent décisifs sont plus rares. Colin Coosemans s'est ajouté à cette catégorie.

On joue les arrêts de jeu de Mouscron-Malines. Le marquoir indique 2-1. Le Kavé bénéficie d'un dernier coup de coin. Le gardien malinois a traversé le terrain. Il récupère le ballon côté droit, tente un grand pont et perd le ballon. Jonathan Bolingi rate sa relance. Coosemans s'arrache, retrouve le cuir et écrase son centre (son tir ?) qui se transforme passe décisive pour Elias Cobbaut. Le défenseur s'applique et ajuste Logan Bailly.

Malines, mené 2-0, ramène un point du Canonnier. Avec beaucoup d'envie et un brin de réussite, on peut forcer le destin.

"C'est incroyable. Ça ne m'était jamais arrivé", raconte Colin Coosemans à notre micro. "Je n'ai jamais marqué un but, mais ici, c'est tout comme. J'aime bien évoluer dans le jeu. Quand j'étais petit, je jouais le matin au but avec Bruges et l'après-midi - sous un autre nom, Ahmed ou quelque chose comme ça - je jouais comme ailier dans une petite équipe près de Gand."

"Après j'ai eu plusieurs fois de la chance
", reconnait l'ancien Diablotin. "Je reçois le ballon de Rob Schoofs. J'ai un peu de chance quand je veux dribbler l'attaquant. J'ai aussi un peu de chance avec la passe que je fais à Elias (Cobbaut) parce que je ne la touche pas bien. Mais à la fin, on prend un point mérité".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK